5 conseils pour sécuriser l’espace barbecue

208

Le barbecue est synonyme d’été et de plaisirs entre amis ou en famille. Fonctionnant au charbon, au gaz ou à l’électricité, il y a potentiellement un risque de brûlure lié à son utilisation. De plus, l’organisation de ce type de parties s’effectue généralement dans le jardin en plein air. Alors, il est important de prendre quelques précautions de sécurité quant à l’espace qui abrite le barbecue.

Trouver le meilleur emplacement pour votre barbecue

Le choix de l’emplacement est le premier paramètre dont dépend la sécurité d’un espace barbecue. En effet, cela détermine les facteurs de risque et les dangers dont il faut tenir compte. Ainsi, il est recommandé que l’espace soit suffisamment dégagé pour contenir l’appareil et les convives. Il faut prévoir pour cela, une distance d’environ 3 m entre les arbres les plus proches et le barbecue, puis 1,5 m entre celui-ci et la table. L’objectif n’est pas de l’isoler, car le cuisinier doit avoir un œil sur sa grillade. Pour limiter les risques d’incendie, il est important de l’éloigner des équipements et des branches d’arbre.

Par ailleurs, la surface doit être plane, et le sol stable. Cela permet au cuisinier de bénéficier d’un meilleur confort dans la manipulation des ustensiles et d’éviter tout dérapage. Notons que ce confort passe aussi par la robustesse du grill et sa stabilité. Il est donc conseillé de choisir un modèle d’au moins 40 cm de haut et doté d’un socle solide. Il peut être équipé de roulettes, comme on peut le voir à titre d’exemple sur les derniers modèles de barbecue de marque Weber, ou de pieds solidement reliés entre eux par des traverses.

Enfin, il faut opter pour un endroit suffisamment exposé au vent pour éviter l’accumulation de la fumée et des odeurs. Cela permet aussi de dissiper plus facilement la chaleur générée par le fonctionnement de l’appareil.

Choisir un appareil conforme aux normes de sécurité

Les fabricants d’appareils capables de déclencher un incendie sont soumis à une règlementation qui implique une certification NF. Cette mise en conformité révèle la fiabilité technique du matériel et garantit sa qualité. C’est pour cela qu’il est indispensable de vérifier si le modèle est conforme avant de le choisir.

Selon un avis de la Commission de la sécurité des consommateurs, chaque type de barbecues doit être conforme à une norme précise. Ainsi, le barbecue à combustibles solides tel que le charbon doit justifier de la certification NF D37-101 de décembre 1981 ou de la norme allemande DIN 66-077 d’octobre 1990. Le barbecue à gaz quant à lui, doit être conforme à la norme NF EN 498. Enfin, le barbecue électrique doit respecter la norme européenne EN 60335-1 et EN 36 035-2-9 ainsi que la norme EN 36 035-2-78.

La vérification de ces informations sur un modèle de barbecues se fait de diverses manières et varie d’un pays à un autre. En France, le sigle CE inscrit sur certains modèles est évocateur. Cela signifie en effet que le modèle est conforme aux exigences légales de ce pays.

Par ailleurs, il est proscrit de modifier les constituants ou les installations d’un barbecue afin de l’adapter aux exigences d’un pays. Cela ne protège pas l’utilisateur en cas d’incident, car aucune assurance ne couvre les dégâts occasionnés par cette pratique.

barbecue espace jardin

Choisir un barbecue à couvercle

Il arrive que des projectiles de graisse soient émis lors de la cuisson des viandes. Dans ce cas, le couvercle sert de réceptacle et stoppe les éclaboussures. En effet, lorsque ceux-ci entrent en contact avec la peau, ils provoquent des brûlures qui peuvent être graves. D’où l’importance d’opter pour un modèle à couvercle intégré. Par contre, si ce type de modèle paraît trop imposant, il existe toujours l’option de prendre un couvercle séparé ou. L’utilisation d’un gant de cuisine isolant est d’ailleurs recommandée.

Il est primordial de ne jamais laisser l’appareil sans surveillance pendant qu’il est allumé. De plus, il faut toujours prévoir un récipient d’eau à côté pour éteindre éventuellement un incendie qui se déclenche. Toutefois, au cas où le combustible est la graisse ou l’huile de cuisson, il est préférable d’utiliser un extincteur à poudre. Notons que la graisse peut rester inflammable jusqu’à 24 heures après le festin. Il est donc important de bien nettoyer le grill avant de le ranger.

Par ailleurs, le type de vêtements à porter lors d’un barbecue est aussi important. Il est conseillé de choisir un habillement ni trop moulant ni trop ample. En effet, les vêtements trop amples peuvent très vite s’enflammer au contact de la braise. Par contre, en cas de brûlures, les vêtements trop collés peuvent endommager davantage le derme.

Utiliser les bons ustensiles de cuisine et les ranger systématiquement

Les ustensiles adaptés au barbecue sont spécifiques. Ils sont parfois offerts à l’achat de l’appareil. Dans le cas contraire, il est possible d’en acheter dans un magasin spécialisé ou dans le rayon cuisine des grandes surfaces. La caractéristique première de ce type d’ustensiles est sa longueur. En effet, ils sont généralement dotés d’un long manche pour permettre au cuisinier d’opérer à une certaine distance sans se brûler. De plus, les ustensiles à barbecue conduisent très peu la chaleur. Ils sont fabriqués en matériaux tels le bois, l’aluminium ou l’acier inoxydable. La chaleur s’y propage donc moins vite et le risque de brûlures est à nouveau maîtrisé. Notons que certaines manipulations peuvent nécessiter des gants de cuisine. Il faut que ces derniers soient suffisamment longs et couvrent jusqu’à l’avant-bras.

Par ailleurs, l’allumage du barbecue ne s’effectue pas n’importe comment. Il est recommandé d’utiliser un allume-barbecue. C’est l’élément le plus adapté. Il en existe dans le commerce, mais pour en acheter, il faut s’assurer que le modèle est conforme à la norme CE. À défaut de l’allume-barbecue, il est possible d’utiliser le charbon de bois. C’est moins rapide, mais pas dangereux. Ce qui l’est par contre, c’est l’essence et l’alcool. Mieux vaut éviter d’allumer l’appareil avec ces deux éléments. Le risque d’incendie est trop élevé.

En plus du choix judicieux des ustensiles, il faut les ranger de manière systématique après le barbecue. Pour réussir le rangement, il faut commencer par vider la cendre et la graisse puis nettoyer les grilles de cuisson. S’assurer ensuite que tout est en lieu sûr parce que le risque est double lorsque tout est laissé sur place. Non seulement les ustensiles qui traînent au sol peuvent blesser quelqu’un, mais encore, ils se détériorent plus rapidement. Leur exposition aux éléments accélère la corrosion et la détérioration du matériau.

Tenir les enfants à l’écart du barbecue

Une étude récente a montré que 15 % des accidents liés au barbecue impliquent des enfants. Ces derniers ne sont pas suffisamment conscients du danger. Il est donc important de les tenir à bonne distance de l’appareil, surtout lorsqu’il est allumé. Cependant, cela ne signifie pas que les enfants ne doivent pas participer au barbecue. Au contraire, cette activité participe à leur détente et leur permet de libérer le trop-plein d’énergie dont ils débordent souvent. L’essentiel est de les sensibiliser sur les risques liés à un barbecue et de leur interdire formellement de s’en approcher. Cette manière d’agir participe non seulement à leur autonomie, mais permet aussi d’aiguiser leur sens de responsabilité.

Malgré toutes les précautions, il peut arriver que les enfants se brûlent ou inhalent des produits d’allumage. Dans ce cas, il faut appeler immédiatement les secours ou le centre antipoison le plus proche. Il est déconseillé de tenter de faire vomir la personne intoxiquée ou de lui faire boire quoi que ce soit. Cela peut provoquer d’autres réactions et accélérer la détérioration de son état.