Jardin : comment vous débarrasser des adventices ?

3563

Les adventices font partie intégrante de votre jardin. En printemps et en automne, ils envahissent vos plantes. Les adventices ne sont pas seulement inesthétiques. Ils empêchent aussi vos plantes de pousser correctement. Heureusement, il existe différents moyens pour vous débarrasser de ces plantes indésirables. Les détails dans les paragraphes qui suivent.

Choisir le désherbage mécanique pour son efficacité

Le désherbage mécanique est la méthode la plus conseillée pour venir à bout des mauvaises herbes dans votre jardin. L’avantage d’une telle méthode est qu’elle reste toujours efficace et pratique, quelle que soit la dimension de votre jardin.

Le désherbage mécanique consiste à enlever les adventices à l’aide d’outils spécifiques, comme la bineuse, la brosse de désherbage ou encore la sarcleuse, comme vous pouvez le voir sur Pubert, il existe ainsi toute une gamme d’équipements destinés au désherbage mécanique.

Le sarclage

Le sarclage est une méthode qui consiste à enlever (manuellement ou avec un outil comme une sarcleuse) les herbes indésirables, ainsi que leurs racines. L’utilisation ou non d’un outil dépend de l’étendue de votre jardin. Si vous avez un grand jardin, un sarclage manuel peut en effet s’avérer fatigant. C’est aussi le cas si les mauvaises herbes datent de plusieurs semaines. Il vous sera impossible de les arracher à la main. Il faudra utiliser une sarcleuse.

Note : après le sarclage, on utilise souvent les plantes arrachées ou coupées comme des engrais verts. On ne les ramasse pas. On les laisse plutôt sur le sol.

Le binage

Le binage n’a pas vraiment pour objectif de désherber, mais plutôt d’aérer le sol en cassant la croute de surface. Le but : faciliter la pénétration de l’eau de l’arrosage vers les racines et limiter les remontées capillaires. Vous aurez besoin d’une bineuse pour mener à bien cette tâche. Notez aussi que ce travail aide à déraciner les mauvaises herbes.

Le brossage

Le brossage est une solution instantanée pour vous débarrasser des adventices. Cette technique permet d’éliminer les mauvaises herbes en un mouvement de brossage. On privilégie généralement cette approche pour enlever les mauvaises herbes sur les pavés, les trottoirs ou encore les dallages. Pour ce faire, vous devez utiliser une brosse de désherbage. Il s’agit d’une brosse dure qui peut être en fil d’acier ou en nylon.

se débarrasser des adventices

Opter pour le désherbage thermique pour sa simplicité

Il s’agit d’une technique de désherbage qui utilise la chaleur pour éradiquer les adventices. C’est une méthode écologique qui permet de limiter le développement rapide des mauvaises herbes. Le procédé est simple. Il consiste à exposer les mauvaises plantes à une très forte température pendant 1 à 2 secondes. Attention cependant ! Il ne s’agit pas de brûler les plantes, mais de produire un choc thermique. C’est cette brusque montée de chaleur qui va faire éclater les cellules des plantes. Après une dizaine de minutes, les plantes vont flétrir. Après quelques jours, elles vont se dessécher.

Précision importante : le désherbage thermique est une technique de désherbage de surface. Pour un désherbage en profondeur, il faudra effectuer plusieurs passages. Et pour venir à bout de certaines plantes (comme le chiendent), vous devez renouveler l’opération après une dizaine de jours.

Quels sont les équipements de désherbage thermique ?

En général, il existe quatre types de matériel de désherbage thermique :

  • le désherbeur thermique à gaz,
  • le désherbeur thermique à infrarouge,
  • le désherbeur thermique à eau,
  • le désherbeur thermique électrique.

Dans tous les cas, tout désherbeur thermique se base sur le principe de choc thermique. Néanmoins, le désherbeur thermique à gaz est le plus utilisé. Il s’agit d’un appareil portatif qui ressemble beaucoup à un chalumeau. Dans certains magasins, on l’appelle aussi « canne de désherbage ». Le désherbeur thermique est donc alimenté par une bouteille de gaz (propane ou butane). Pour l’utiliser, il suffit d’allumer le brûleur et de passer la flamme au-dessus des plantes ciblées pendant quelques secondes.

Dans quel cas privilégier le désherbage thermique ?

Le désherbage thermique est une méthode conseillée pour vous débarrasser des adventices sur :

  • les allées de votre jardin,
  • les espaces entre les pavés,
  • les dalles.

C’est aussi une technique à privilégier pour enlever les plantes à racine courte ou fragile. Dans ce cas, l’idéal est de procéder à un désherbage thermique deux fois par an (au printemps et en automne). Ainsi, le désherbage thermique n’est pas vraiment efficace pour enlever des plantes rampantes et vivaces. Il en est de même pour les plantes à racine profonde.

Préférer le désherbage par ébouillantage pour sa praticité

Le désherbage par ébouillantage est une méthode qui utilise aussi la chaleur pour tuer les mauvaises herbes. Il repose sur un concept relativement simple : verser de l’eau bouillante sur les plantes nuisibles. Pour être plus écoresponsables, on utilise l’eau de cuisson de légumes. Le désherbage par ébouillantage s’avère particulièrement pratique et économique pour désherber un sentier ou une allée.

Remarque importante : cet ébouillantage est efficace pour certaines plantes. Par contre, le sel contenu dans l’eau de cuisson risque de modifier la nature du sol.

Les solutions préventives pour vous débarrasser des adventices

Non, vous n’êtes pas obligé d’attendre que les mauvaises herbes envahissent votre jardin pour réagir. Vous pouvez très bien prévenir l’apparition des mauvaises herbes en optant pour l’une des solutions suivantes.

Le paillage

Aussi appelé « recouvrement », le paillage est une solution préventive au désherbage très utilisé. Il consiste à couvrir le sol d’une couche de matériau protecteur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser plusieurs matières comme paillis. Paille, copeaux de bois, carton et même les graviers… Ce ne sont pas les choix qui manquent. L’essentiel est d’utiliser des matières naturelles qui s’adaptent aux besoins de votre jardin.

Les paillettes d’ardoise sont utilisées pour réchauffer les sols. En même temps, elles empêchent les mauvaises herbes de pousser. Les paillis organiques (comme les écorces et les pailles) enrichissent votre sol. Leur présence aide également à limiter la poussée des adventices. Quant aux graviers, ils recouvrent idéalement les allées et les sentiers de votre jardin tout en empêchant les mauvaises herbes d’y prendre place.

désherbage

Le « faux semi »

Le « faux semi » est une technique qui consiste à préparer le sol pour un semis, au moins 15 jours avant de passer au semage des graines proprement dit. Il s’agit de :

  • travailler le sol,
  • procéder au désherbage,
  • ajouter de l’engrais.

Si nécessaire, il faudra même arroser votre sol comme si le semis avait lieu. Après 3 à 4 semaines (selon la saison), les adventices vont pousser. Et vous n’avez qu’à les éliminer. Vous pouvez alors semer vos graines tranquillement. Ils ne risqueront plus d’être envahis par les mauvaises herbes.

Attention ! Il est fortement déconseillé de retravailler votre sol après l’élimination des adventices. Tout au moins, vous devez le faire superficiellement. Dans le cas contraire, de nouvelles graines d’adventices risquent de remonter en surface.

Le couvre-sol

Le couvre-sol désigne une plante vivace ou rampante qui s’étale sur la surface du sol. On l’appelle aussi souvent « paillis vivant ». Le couvre-sol permet avant tout de :

  • protéger le sol du froid,
  • préserver le sol de la sécheresse,
  • maintenir sa fertilité.

Mais un tapis de plante vivace limite aussi la poussée des mauvaises herbes. Beaucoup de plantes vivaces sont d’ailleurs efficaces contre les adventices. À vous de les choisir en fonction de vos besoins. Pour allier l’esthétique et la bonne odeur dans votre jardin, optez par exemple pour le thym rampant. Il forme une couche dense avec des petites fleurs lilas ou des roses dont le parfum va embaumer votre jardin. Si vous souhaitez seulement verdir votre sol, choisissez plutôt le gazon des Mascareignes. Vous aurez alors un tapis dense vivant dans votre jardin.