Opter pour du gazon synthétique pas cher, les avantages

471
Opter pour du gazon synthétique pas cher

Si vous souhaitez économiser, optez pour le gazon synthétique. Tout un poids en moins pour l’entretien de votre sol. La pelouse naturelle nécessite du temps et de l’argent. En effet, entre arrosage (donc d’importantes factures d’eau) et coût de l’engrais, celle-ci requiert une certaine implication au quotidien.

Dans cet article, on vous explique tous les avantages du gazon synthétique ainsi que la pose de celui-ci dans votre espace extérieur. 

Pratique et efficace, osez changer votre quotidien 

Comme précisé ci-dessus, une pelouse naturelle vous demande beaucoup d’énergie et d’argent. Au quotidien, vous devez chasser les nuisibles, veillez à sa bonne croissance en l’arrosant et en posant des engrais. Alors, si vous optez pour du synthétique, c’est une solution pratique et avantageuse qui transformera votre quotidien. Vous pouvez trouver des modèles à des prix bas qui correspondront à vos besoins. 

En termes d’esthétique, celui-ci efface son aspect artificiel, car à l’œil comme au toucher, il est réaliste et donne l’impression d’une vraie pelouse. Plus besoin d’acheter des produits d’entretien et de vous soucier de son apparence ! Quelles que soient les conditions climatiques, votre pelouse synthétique restera réaliste tout au long de l’année. Sa pose est rapide et simple, peu importe votre espace extérieur.

Pourquoi avoir inventé le gazon synthétique

Pourquoi avoir inventé le gazon synthétique ? À l’origine, les spécialistes de moquette et de tapis ont développé une gamme de pelouse synthétique pour l’extérieur. Celle-ci est développée avec une large gamme de couleurs, soit approximativement vingt couleurs. De plus, les aires de jeux ont favorisé son développement. Représenter le sable, l’eau, la neige et la terre est désormais possible grâce au synthétique. 

Pour bien choisir votre gazon, considérez différents critères. Comme il existe différentes sortes, pensez à l’usage que vous souhaitez en faire : où voulez-vous le poser et pour quelle utilisation (autour d’une piscine, dans votre jardin, en intérieur…) ? Puis, renseignez-vous notamment sur les matériaux. Plus il y a de polyéthylène, plus votre gazon sera résistant aux intempéries. 

Pensez ensuite à votre préférence quant à la hauteur des brins et la protection de votre gazon. Ce dernier doit résister aux UV si vous voulez éviter toute décoloration, d’autant plus si vous choisissez une autre couleur que le vert. 

En plus d’être pratique, écologique et pas cher, celui-ci se répare facilement et sa durée de vie est entre 20 à 25 ans ! Quel que soit votre budget, vous pourrez trouver votre pelouse synthétique pas cher. Pour vous donner une idée du prix d’une entrée de gamme, vous trouvez le mètre carré entre 4 et 25 euros. Comptez entre 20 à 35 euros pour une gamme intermédiaire. Le mètre carré de grande qualité coûte quant à lui entre 35 à 70 euros. 

Comparez les prix et étudiez bien tous les critères pour savoir quel type de gazon vous conviendrait le mieux. C’est un bon investissement, peu importe le type de catégorie, grâce à sa longévité non négligeable. 

Comment installer votre pelouse synthétique en toute autonomie

Pas besoin de contacter un professionnel, la pose est facile à mettre en œuvre, vous pouvez donc réaliser cette opération vous-même. Alors, économisez et suivez nos étapes pour y parvenir.  

Si vous avez un sol dur, vous aurez besoin de ces différents éléments : 

  • Une colle mastic spéciale gazon artificiel 
  • Des bandes de jonction adhésives. Veillez bien à lire la notice de ces produits afin de respecter les consignes de sécurité et d’utilisation. 
  • Quant aux outils, munissez-vous d’un mètre, d’un balai de chantier, d’un cutter et d’un pistolet extrudeur. 

Si vous avez un sol souple, prévoyez ces éléments : 

  • Du sable de tranchée
  • Un géotextile
  • De grands clous galvanisés
  • Un râteau
  • Une pelle
  • Un rouleau à gazon
  • Un chasse-clou
  • Une règle de maçon
  • Un marteau

poser votre gazon sur votre balcon

Dans le cas où vous souhaitez poser votre gazon sur votre balcon ou votre terrasse, la première chose est de préparer la pose en nettoyant le sol. Lorsque celui-ci est bien propre et lisse, posez votre gazon sur la première bande adhésive. Ensuite, munissez-vous de votre cutter pour marquer les repères de coupe. Dépliez le gazon et à l’aide d’une règle, découpez-le au cutter. 

Pour faire disparaître les lignes de jonction, brossez les fibres et appliquez-les toutes dans le même sens. Faites cela jusqu’à recouvrir toute votre terrasse. Une fois celle-ci recouverte, repliez le gazon de chaque côté pour dégager chaque ligne de jonction. Ensuite, déroulez la bande de jonction adhésive. Soyez méticuleux et rabattez doucement un premier côté du lé de manière progressive en écartant bien les fibres pour éviter de les coller. 

Maintenant, vous aurez besoin de votre colle mastic pour le long des murs et en bordure de terrasse. Rabattez légèrement le bord du lé et déposez de la colle à une distance de 10 à 15 centimètres entre chaque plot. Faites de même au dos du gazon et collez-le au sol. Appuyez bien fort pour obtenir une bonne adhérence. Terminez par un brossage à l’aide de votre balai de chantier en tout sens des fibres.

Voyons dès à présent la pose de votre pelouse synthétique sur un sol souple. Vous devez toujours préparer le terrain afin de retirer toute trace de racine et potentielles pierres qui pourraient gêner. Déversez du sable de tranchée et dispersez-le à l’aide de votre râteau. Munissez-vous de votre règle pour aplanir au mieux puis compactez le sol en utilisant votre rouleau à gazon. 

Ensuite, couvrez la surface avec des lés de géotextile et fixez-les avec des clous galvanisés. Reprenez le même principe de pose qu’énoncé précédemment pour poser votre gazon en respectant le sens des fibres de celui-ci. Les lés doivent être placés bords à bords. Pour les fixer, repliez-les et installez la bande de jonction adhésive sur le géotextile. Ôtez son film de protection et assemblez d’abord un côté, puis l’autre. 

Une fois que vous avez collé les jonctions, fixez des clous galvanisés à une distance de quarante centimètres pour assurer la bonne fixation. Procédez de même pour votre fixation périphérique. Cependant, cette fois-ci, il faut respecter une distance de quinze centimètres entre chaque clou. 

Vous savez désormais tout ! Changez votre extérieur pour un quotidien plus simple et efficace.