Parquet stratifié pas cher, comment choisir le meilleur

212
Parquet stratifié pas cher

Ce parquet qui a vu le jour, il y a plus de 20 ans, connait un grand succès. Sa pose est simple et donne une touche singulière à votre décor. Le sol stratifié peut se décliner en différents modèles et il y en a pour tous les goûts.

On peut opter pour des décors chaleureux avec du bois imité, du carrelage à lames étroites ou non, avec des formats et des dimensions de toute sorte. Pour le prix, pas d’inquiétudes, il existe des parquets stratifiés pas chers. 

Qu’est-ce qu’un parquet stratifié ? 

Son rôle consiste à revêtir le sol grâce à un système : celui de la pose flottante sans colle. Avec l’avancer des nouvelles technologies d’impression, l’offre ne cesse de se développer et laisse place à de nouveaux modèles de sol stratifié. Celui-ci tente de ressembler de manière fidèle à des matériaux nobles tels que le bois ou encore les carreaux ciment. À noter : même si l’on appelle ça “parquet” cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agît d’un parquet.  

La plupart des revêtements de sol, tel que le sol stratifié, possèdent un classement d’usage. Ce dernier vous explique si votre sol est adapté ou non à votre pièce. Selon leur type de couche, ils sont assez résistants. Bien évidemment, si le classement est élevé, le sol que vous avez choisi sera résistant. En revanche, ne cofondez pas : si votre sol est épais, cela ne veut pas dire qu’il est résistant pour autant.

Qu’est-ce qu’un parquet stratifié

Connaître la nature et le classement de votre sol peut vous aider lors de votre achat, surtout si vous tenez à faire attention à vos dépenses. Parmi les classements les plus courants pour les sols stratifiés, on retrouve : la classe 23, pour l’usage domestique et la classe 31/33, destinée à l’usage commercial. Pour vous donner un exemple, s’il vous faut un sol stratifié pour votre chambre, un classement 23/31 sera tout à fait suffisant. 

Si vous êtes à la recherche d’un sol plutôt professionnel, renseignez-vous sur le classement UPEC. Celui-ci vous donnera des indications sur l’usure, l’eau, la chimique et le poinçonnement pour le poids exercé par les meubles et les personnes. Les chiffres varient entre 0 et 4. Plus le chiffre est élevé, plus il est résistant. 

Un autre critère important si vous voulez faire un achat intelligent : informez-vous sur les formats et les dimensions. Habituellement, les revêtements de sols stratifiés sont en longueurs fixes. Le standard est d’environ 190 mm de largeur avec une longueur de 1 200 mm. On peut aussi trouver des largeurs plus épaisses. Si vous avez une petite pièce, les grands formats n’auront pas d’intérêt et ils vous couteront plus cher. 

Ne négligez pas le décor 

Avant de vous lancer à l’achat de votre plancher, observez les tons et les couleurs de votre pièce. Le stratifié est un papier décor, il doit être en harmonie avec le reste de la salle. Ne vous inquiétez pas : il y en a vraiment pour tous les goûts. Vous pouvez trouver des imprimés de tout et n’importe quoi. Il y a toutes les couleurs : les imitations du chêne, du bois, le naturel et bien d’autres… 

Il existe également des stratifiés anti-humidité. Petit pense-bête : si vous devez changer votre plancher de votre cuisine ou de votre salle de bains, il est important d’y réfléchir. Ce type de sol possède un traitement spécial qui leur permet de résister à l’eau ou l’humidité. Ils sont classés avec la mention “waterproof” ou bien “humides”. De plus, il faut penser à l’entretien de votre sol. 

Un sol stratifié demande de l’attention. C’est pour cela que certains sols demandent un nettoyage bien spécifique. Ce qui peut ajouter un cout supplémentaire pour les produits à acheter. Parfois, certains sols peuvent se dilater. Il peut arriver que votre parquet soit en contact avec une porte, un mur ou encore un carrelage et il peut se lever. Pour le ménage, par exemple, si vous passez la serpillère, soyez prudent de ne pas mettre trop d’eau.

Les parquets à petit budget

Les parquets à petit budget qui feront des heureux 

Certaines pièces, comme votre cuisine ou encore votre salle de bains, nécessitent des parquets adaptés. Comme dit précédemment, il en existe de toutes les couleurs et résistants à l’humidité. Cependant, ils peuvent être plus ou moins chers. Pour vous faire économiser, nous vous conseillons d’opter pour des parquets en teck ou en bambou. Comptez en plus les produits à appliquer pour l’entretien pour que votre bois ne s’encrasse pas.

Les prix en moyenne pour ce genre de parquet varient entre 19 euros et 139 euros le m². Une différence considérable tout de même : le parquet massif coute entre 29 et 169 euros le m². Plongez dans un monde d’illusion : composé de poudre de bois compressée, le sol stratifié est couvert de décor qui imite parfaitement la pierre, le béton ou encore le bois. Vous pouvez trouver chez certains : comme Saint Maclou, qui vendent un stratifié de bois flotté à 17,50 euros le m². 

Même si le prix n’est pas trop élevé, ce type de sol présente un petit inconvénient. Il faut préparer son parquet avec une sous-couche. Il vous faut aussi vérifier l’épaisseur de la couche d’usure. Optez plutôt pour la classe de 21 pour une petite pièce et de 23 pour cuisine. Le prix pour un stratifié de cette classe vous coutera entre 17 à 30 euros le m². 

L’effet carrelage est très tendance : il possède beaucoup d’avantages. Il est résistant et ne nécessite pas beaucoup de choses pour l’entretien. Il convient à toutes les pièces de votre maison. Côté esthétique : rien à dire, les imprimés sont vraiment réalistes et saisissants. 

Vous pouvez bluffer vos convives et choisir un aspect très convaincant. On constate également un grand succès pour les aspects en marbre. 

Les sols stratifiés en vinyle sont également très prisés. Devenus une valeur sûre : ils imitent très bien le bois, le marbre et la pierre. Il vous faudra prévoir 15 euros le m². 

Voilà ! Vous connaissez désormais les petites astuces des sols stratifiés et serez en mesure d’effectuer des achats judicieux à petit prix.