Comment pratiquer la permaculture au jardin mois par mois ?

63
La permaculture au jardin mois par mois

Avez-vous déjà entendu parler de la permaculture ? Terme dérivé de l’expression agriculture permanente, la permaculture a été mise au point dans les années 70. Elle englobe des méthodes et des principes de culture et d’aménagement de plantes, visant à obtenir un écosystème autonome, fructueux et en parfaite harmonie. Vous désirez pratiquer la permaculture au jardin mois par mois ? Les points cités ci-dessous vous seront d’une grande aide.

Le jardin en permaculture : kézako ?

La permaculture s’inspire de la culture en pleine nature. La réalisation de la permaculture au jardin mois par mois permet de satisfaire les besoins des hommes et en même temps d’améliorer l’environnement. En effet, le jardin en permaculture est bien plus qu’une simple approche de jardinage qui aide à créer des habitats pour les insectes et animaux utiles, à développer la biodiversité et à rendre le sol plus riche.

Nombreuses sont les fonctions d’un jardin en permaculture. Outre la possibilité qu’il offre de produire des légumes et fruits, ce type de jardin peut également permettre d’assurer la production d’herbes aromatiques, de plantes médicinales, de plantes ornementales ou mellifères. Mieux encore, la permaculture peut contribuer à concevoir des espaces de vie ludiques favorables à la détente, et des matières végétales pouvant être indispensables en artisanat.

Si vous voulez adopter cette méthode de culture, vous devez détenir certaines notions. Vous devez en outre savoir comment bien démarrer votre jardin et comment le rendre aussi design que productif. Parmi les points essentiels à connaître dans le cadre de la permaculture, découvrez-en quelques-uns dans le paragraphe suivant.

La permaculture au jardin mois par mois

Quelques principes basiques concernant le jardin ou le potager en permaculture

Pour que votre jardin ou votre potager en permaculture porte ses fruits, vous devez appliquer les bonnes pratiques et suivre les recommandations ci-après.

Toujours employer du paillage sur le sol

Pour pratiquer la permaculture au jardin mois par mois, vous devez dans un premier temps ne jamais laisser votre sol à nu. Afin de conserver l’humidité dans la terre, il vous est conseillé de toujours vous servir de paillage. Cela permettra non seulement de diminuer la vaporisation de l’eau, mais également de vous prémunir de l’apparition des adventices.

Comme paillage, vous pouvez vous tourner vers des matières minérales, telles que l’ardoise ou la pierre, des matières végétales, comme des copeaux de bois ou du paillis, ou encore du carton ou des êtres vivants, à l’instar d’espèces couvre-sol.

Associer correctement les plantes entre elles

Pour favoriser votre sol, effectuez des combinaisons positives de plantes. Vous pouvez par exemple cultiver ensemble des herbes, des légumes, des plantes ornementales, de petits arbres fruitiers, des fleurs comestibles. Regroupez les plantes amies entre elles.

En optant pour les bonnes associations, vous aiderez les plantes à interagir positivement. Résultat : vous réussirez à instaurer un bon microclimat et vous améliorerez la montée d’eau de nutriments. Tous ces éléments sont favorables à la permaculture.

Sélectionner un support de culture adapté

Si vous souhaitez adopter la permaculture, vous devez choisir le bon support de culture afin d’atteindre vos objectifs et réussir vos plantations. Dans ce cas précis, et surtout si vous êtes un novice dans le domaine du jardinage, le mieux serait d’utiliser une planche de culture comme support.

Fabriquer vous-même le compost

Concevoir vous-même le compost est un moyen efficace pour respecter les règles d’un jardin en permaculture. Dans ce type de jardin, rien ne se perd, tout se transforme. De cette façon, chaque matière employée pour fertiliser le sol et pour le paillage du sol sera produite au sein même de votre jardin en permaculture.

Tous les déchets que vous aurez recueillis dans votre jardin, vous vous en servirez pour le compostage. Après cela, vous pourrez encore mettre le compostage à profit pour l’amendement de votre sol. Bref, rien ne doit être perdu.

Créer des buttes de culture

Pour une bonne permaculture au jardin mois par mois, créez des cultures en élévation. Cela sera surtout bénéfique aux plantations annuelles. Cette solution consiste à planter vos végétaux au-dessus du sol. Cela permettra de ne pas tarir les ressources de votre sol. Il existe différentes manières de planter en hauteur : culture en lasagne, en trou de serrure, en butte, en plate-bande permanente, en bottes de paille…

Si vous voulez ajouter des pourtours végétaux, privilégiez les plantes peu exigeantes pourvues de racines légères. Ainsi, elles ne porteront pas atteinte aux plantes cultivées sur les parcelles en hauteur. Il est à souligner que les parcelles doivent être suffisamment larges. Vous devez facilement accéder au centre de la culture.

La permaculture au jardin mois par mois

Accueillir des vers de terre dans vos plantations

Pour prendre soin de votre sol, faites-y entrer des vers de terre. Ces petites bêtes revêtent une grande importance au sein d’un jardin en permaculture. Ils sont d’une aide précieuse, car ils contribuent à maintenir un sol bien meuble et en excellente santé.

Votre sol présentera la structure idéale si ce dernier comporte un grand nombre de vers de terre, mais également d’insectes bienfaiteurs. Pour cette raison, il est vivement déconseillé de pulvériser des pesticides ou autres produits chimiques dans votre jardin en permaculture. Cela pourrait nuire à l’écosystème de votre jardin.

Si vous vous conformez à toutes ces directives, votre jardin en permaculture saura prendre naturellement soin de lui. Vos corvées d’arrosage seront réduites. Vous n’aurez alors qu’à cueillir les fruits de votre jardin. Dernier point, pour assurer une bonne protection de votre sol, rajoutez de temps en temps du paillage.