Comment fonctionne un anti calcaire magnétique ?

643
Rate this post

Les solutions anticalcaires sont très efficaces pour remédier aux canalisations étant un peu récalcitrantes. Toutefois, leur usage n’est pas adapté à toutes les installations. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de choisir un appareil de traitement ou une technique selon les caractéristiques de l’eau et de l’installation. Parmi les différentes techniques disponibles, il y a les solutions dites « physiques » qui conviennent aux habitats individuels ou collectifs afin d’agir sur l’eau froide ou chaude sanitaire. C’est dans cette famille qu’on retrouve les procédés magnétiques. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement de l’anticalcaire magnétique.

Anti calcaire magnétique : quel est son rôle ?

Comme son nom l’indique, l’anti calcaire est un appareil générant un champ magnétique constant pour éviter la formation de tartre au niveau de la canalisation. On l’appelle également anti tartre magnétique et il s’installe dans les habitations où l’on estime que l’eau du réseau est trop dure.

Il convient de noter que la qualité de l’eau peut varier en fonction de la zone d’habitation. La Bretagne est réputée pour son eau douce tandis que les Hauts-de-France ainsi que la Normandie ont une eau très dure. Par conséquent, on assiste souvent à :

  • une obstruction des canalisations,
  • un ternissement de la vaisselle,
  • une détérioration des équipements électroménagers,
  • une baisse d’efficacité de la chaudière.

Pour ceux qui souhaitent éviter ces désagréments au niveau des canalisations, renseignez-vous sur l’anti calcaire magnétique au niveau des sites de fabricants spécialisés. De manière concrète, il est possible de l’installer lorsque le TH de l’eau est estimé entre 20 et 30 °f. Pour avoir un aperçu sur la dureté de l’eau, il faudra acheter un kit d’analyse.

calcaire canalisations

Le fonctionnement de l’anti calcaire magnétique

Le fonctionnement de l’anti calcaire se résume par un blocage de la cristallisation du calcaire pour que celui-ci ne puisse pas entartrer la tuyauterie. L’eau du réseau contient naturellement des ions très utiles à l’organisme (magnésium, calcium), mais qui sont en même temps des éléments constitutifs du calcaire. Ainsi, quand l’eau circule dans les canalisations, elle subit des variations de température et a tendance à s’oxygéner, ce qui entraîne une cristallisation du calcaire.

Grâce aux champs magnétiques transverses exercés, l’anti calcaire magnétique va empêcher la formation des cristaux de calcaire, ce qui permet d’éviter l’incrustation de tartre sur les parois des canalisations d’eau. Le calcaire devient de l’aragonite qui est une poudre blanche à l’état microscopique. Il reste ainsi en suspension dans l’eau jusqu’à l’évacuation, sans pour autant s’accrocher à la tuyauterie.

Article qui pourrait vous plaire :  Pourquoi choisir un climatiseur mobile silencieux ?

La plupart des anticalcaires magnétiques se distinguent par les mêmes caractéristiques. Ils n’éliminent pas le tartre, mais empêchent tout de même sa formation. Ils sont le plus souvent disposés en série ou directement en dessous de la conduite d’eau.

Les avantages des anti calcaires magnétiques

Il n’est pas rare de voir des anticalcaires magnétiques au sein des habitations et des entreprises. Le dispositif constitue d’ailleurs une bonne alternative afin de venir à bout de l’entartrage des canalisations. Il offre même de nombreux autres avantages.

D’abord, il n’entraîne pas de modification de la composition de l’eau, ce qui signifie que celle-ci conservera ses qualités chimiques et minérales. De même, il n’y a aucune altération de la saveur de l’eau. Par ailleurs, l’anti calcaire magnétique ne requiert pas de maintenance ni d’achat de consommable.

Le dispositif est aussi apprécié pour être plus attractif qu’un adoucisseur d’eau. Fonctionnant sans électricité, il a une très longue durée de vie. D’ailleurs, il ne perd que 1/900 e de son pouvoir magnétique en l’espace de 15 ans.

À propos de l’installation d’un anti calcaire magnétique

L’installation d’un anti calcaire magnétique est généralement à la portée de tout le monde, sauf pour les versions haut de gamme. Toutefois, certaines notions de base doivent être prises en considération avant l’opération. D’abord, il doit toujours être positionné après le compteur afin que le champ magnétique passe à travers l’eau. Les autres opérations sont susceptibles de varier en fonction du modèle :

  • Anti calcaire placé en série : la solution est traversée par l’eau. Elle doit donc être associée à un filtre mécanique à particules et un piège magnétique afin que son fonctionnement soit optimal.
  • Anti calcaire sur la tuyauterie : dans la mesure du possible, la tuyauterie doit être placée en PE, car le dispositif ne convient pas aux canalisations qui contiennent du fer, puisque celles-ci dispersent l’effet du champ magnétique. Toutefois, si les conduits sont en acier galvanisé, alors il faudra remplacer une partie par un tube en PE de près de 15 cm de long.

Conseils pour bien choisir son anti calcaire magnétique

Le choix d’un anti calcaire ne doit pas se faire d’un coup de tête. Comme tout équipement, il est important de prendre en compte certains facteurs pour garantir de bons résultats.

Article qui pourrait vous plaire :  Quelques idées de plan de construction d'une niche pour chien

Le lieu de vie

Au moment d’acheter un anti calcaire magnétique, il est essentiel de prendre en considération votre lieu de vie. La taille ainsi que la puissance du dispositif aideront à définir son action contre le calcaire.

Attention, l’unité d’induction magnétique d’un aimant est désignée par le GAUSS. Sa valeur indique ainsi la qualité du champ magnétique de l’aimant. Elle n’indique pas la taille !
Pour un logement de 60 m2, il est possible de choisir un aimant moins gros. Toutefois, il faudra un plus gros aimant pour une entreprise ou une grande maison.
Ne vous fiez donc pas au nombre de gauss mais aux conseils du fabriquant, un petit aimant de 12800 gauss est moins puissant qu’un gros de 6200.

anti calcaire magnétique

La taille de l’aimant est donc significative en plus du nombre de gauss pour définir sa puissance. De ce fait, un aimant plus gros offrira plus de performances qu’un aimant de taille inférieure, pour la même valeur en Gauss. Il arrive que la capacité d’un appareil soit désignée en fonction de la superficie couverte. Selon la surface habitable du logement, il sera plus facile de définir la capacité nécessaire mais l’idéal reste de connaître le débit de l’eau maximum qui dépend normalement du diamètre de la canalisation.

La qualité

La durée de vie de l’anti calcaire magnétique est susceptible de varier selon sa qualité. La prolongation de cette durée de vie est d’ailleurs assurée par la présence d’aimants permanents. Il existe des appareils qui peuvent durer de longues années, même plus. Toutefois, c’est la qualité du matériel qui va définir sa durée de vie. C’est pourquoi il est conseillé de se tourner vers les fournisseurs reconnus et spécialisés dans le domaine.

L’anti calcaire a de quoi plaire à de nombreux logements et entreprises. Ceux qui souhaitent obtenir plus d’informations à ce propos peuvent visiter les sites dédiés. Enfin, demander des conseils aux professionnels du métier est un excellent moyen pour trouver le modèle le plus adapté.