Le moment idéal pour tailler un olivier en nuage

1740

L’olivier est une espèce végétale que l’on retrouve essentiellement dans le bassin méditerranéen où le climat est idéal pour son développement. Comme la plupart des plantes, il est possible de le tailler en nuage. Qu’est-ce donc la taille en nuage ? Quand peut-on tailler l’olivier suivant cette technique ? Comment s’y prendre ?

La technique de taille en nuage

Il s’agit d’une technique spéciale qui s’inspire des jardins japonais. Elle est connue chez les Nippons sous le nom de niwaki où elle est vue comme un véritable art ancestral. La technique s’utilise très souvent sur les arbustes avec lesquels il est plus facile de créer un jardin zen.

Ce qui n’empêche pas que celle-ci soit régulièrement appliquée sur des arbres comme un olivier. Il faut dire qu’à quelques essences d’arbres près, il est possible de tailler en nuage n’importe quel type d’arbre ou arbuste. Seulement qu’il faut prendre le temps de maîtriser correctement la technique. Cette dernière n’est pas à la portée du premier venu et demande de la patience ainsi qu’une certaine connaissance en jardinage.

La période propice pour tailler un olivier en nuage

L’olivier est un arbre qu’il faut idéalement tailler en nuage dans la période allant de février à mars une fois que la vague des grands froids est passée. Il est également possible de le tailler entre mai et juin avant que n’apparaissent les premières fleurs. Ces deux recommandations sont valables pour tous les types de tailles, de la taille après gel à la taille annuelle en passant par la taille de formation.

En dehors, de ces deux périodes, il faut tout simplement s’abstenir de couper les branches d’un olivier. Si le gel cause des dégâts à l’arbre, il faut se contenter de rabattre les branches sur le bois vivant. Dans le même temps, il faut laisser la plante pousser correctement dès ses premières années avant de le tailler. Idéalement, il faut que son tronc atteigne un diamètre de 1 à 1,2 mètre.

Pour finir, il est interdit d’essayer de tailler un olivier en nuage avant ou pendant la pluie. Ceci afin d’éviter que celui-ci ne soit affecté par la maladie de l’œil-de-paon. Ladite maladie est causée par un champignon qui entraîne le développement de taches circulaires de couleur jaune ou brune sur les feuilles et fruits de l’arbre.

Les principes de la taille en nuage

Savoir quand tailler un olivier en nuage ne suffit pas. Il faut également connaître les différentes étapes à suivre pour réaliser correctement ce type de coupe. Pour cela, il faut déjà s’assurer de disposer du matériel adéquat. Ainsi, il faut prévoir un sécateur pour les petites branches, un ébrancheur pour les grosses branches, une scie arboricole pour les branches charpentières et une cisaille pour la ramure fine.

Une fois que vous avez l’assurance de disposer de tout ce qu’il faut, vous pouvez lancer le processus de taille en nuage. Celui-ci se décline en trois étapes. La première est celle qui consiste à étudier l’olivier à tailler. Il faut prendre le temps de décortiquer la structure de l’arbre afin d’avoir une idée précise de la manière dont devra se faire la taille.

La deuxième étape est celle où il faut dégrossir l’arbre. Pour cela, il faut le nettoyer et l’émonder. Tout ce qui est bois mort ou branches inutiles doit être complètement enlevé. Cette étape permet d’apporter plus d’aération à l’olivier.

La troisième et dernière étape est celle de la séparation des masses qui serviront à réaliser les touffes de feuilles visibles sur le rendu final. Pour réaliser cela, il faut s’appuyer essentiellement sur la grosseur des branches ainsi que sur leur orientation.

Il faut par ailleurs souligner qu’il est recommandé de désinfecter à l’alcool ses outils avant de réaliser la taille en nuage. Ceci afin d’éviter que certaines maladies se transmettent à la plante. Il faut également veiller à couper les petites pousses qui se retrouvent en dessous du nuage.

Les avantages offerts par la taille d’un olivier en nuage

Ce type de taille peut être vu comme étant un simple moyen de rendre son arbre d’olivier plus esthétique. Ce qui n’est pas faux, car la taille en nuage permet d’apporter plus d’attrait aux arbres et aux arbustes. Toutefois, la technique offre plus qu’un aspect agréable pour les yeux.

Il permet par exemple de protéger les plantes contre les attaques parasitaires tout en permettant à la lumière de pénétrer en son cœur. La taille en nuage permet aussi de réduire le volume et la hauteur de l’arbre avant de dégager de l’espace tout autour de lui.

La technique apporte d’autres avantages l’amélioration du rendement de l’arbre s’agissant de sa fructification et de son développement.