Travailler avec du papier peint en fibre de verre, ce qu’il faut savoir

279
Travailler avec du papier peint en fibre de verre

La toile de fibre de verre est une matière très résistante et appréciée de tous. Extrêmement pratique, elle cache très bien les défauts ou imperfections de vos murs et de vos plafonds. De nombreux types de toiles de verre existent sur le marché avec des techniques de pose différentes. 

Spécificité du papier peint en fibre de verre

Qu’est-ce que c’est ? En réalité ce papier est un revêtement mural. Il est aussi utilisé pour les plafonds. Il est constitué d’un dérivé de verre composé de fibres. Ces dernières sont très fines. Le verre peut chauffer à de très hautes températures : c’est comme ça qu’il est étiré. Les fibres qui sont donc formées avec les hautes températures sont tissées entre elles et permettent d’être solides sur la toile de verre. Ces fibres permettent également de donner l’aspect en relief.

Les modèles de reliefs les plus connus sont les chevrons, les losanges, les lignes ou les talochés. Grâce à sa composition, cette toile est très résistante aux chocs et sa tenue dure avec le temps. Vous pouvez la trouver sous forme de rouleaux : le papier peint. Par ailleurs, son prix est tout à fait abordable. Son prix au mètre est de 1 à 8 euros le m². Une façon de donner du “punch” à votre décor sans trop dépenser. 

Quel est son rôle ? C’est en quelque sorte un revêtement de rénovation. Étant assez épaisse et solide, cette toile sert à rénover les murs. Comme dit précédemment, son revêtement est en reliefs, la plupart du temps. Il en existe, tout de même, des lisses : qui s’avèrent idéales quand on veut cacher un mur très abîmé. En plus de cacher, cette toile lisse prévient l’apparition de futures fissures.

papier peint en fibre de verre

Elle possède une autre spécificité : elle est étanche. Elle peut donc être utilisée pour les murs qui se trouvent dans des pièces humides comme les salles de bains ou encore les cuisines. Son nettoyage est extrêmement simple : il suffit d’eau savonneuse et le tour est joué. Par ailleurs cette toile possède un revêtement mural non inflammable. 

Une toile décorative 

Ce revêtement peut être personnalisable : il y en a pour tous les gouts. Les motifs en relief et sa peinture s’adapte à tous les styles. Pour l’appliquer, il vous suffit d’un pinceau, ou bien d’un rouleau. Soyez vigilant pour la première couche, elle doit être appliquée sur une toile de verre acrylique. Par ailleurs, vous pouvez aussi trouver sur le marché des types de peintures conçues pour les toiles de verre qui sont plus fluides. 

Mais, dans tous les cas, nous vous conseillons de toujours appliquer une sous-couche : même deux, pour un rendu optimal. En ce qui concerne le séchage : il peut être long. Il faut compter une semaine. À savoir : la toile de verre peut être peinte au moins 10 fois. Si la peinture n’est pas votre fort, vous avez la possibilité d’en trouver sur le marché : les toiles de verres pré-peintes sont aussi très efficaces. Ce qui peut être pratique si vous les utiliser pour vos plafonds. 

Ce papier peint regorge d’autres avantages. En plus d’être un revêtement décoratif, il sert aussi d’isolant phonique et thermique. Il dispose d’une fine couche de molleton. Ce dernier a pour but de réduire les échos et les sons. 

Comment l’appliquer ? 

Cette dernière s’applique sur les murs avec des mouvements de marouflage qui servent à éliminer les cloques d’air. Elle peut se mettre sur un mur en béton, en plâtre et bien sûr, sur le papier peint. Avant d’effectuer la pose, il est important d’établir un diagnostic. Posez-vous les bonnes questions, à savoir : le niveau d’humidité qui provient de l’extérieur et de l’intérieur.

Comment l’appliquer

Faites une vérification de vos murs : s’ils sont absorbants ou non. Il est déconseillé de faire la pose d’un revêtement si le mur est trop absorbant. Vous pouvez aussi réaliser un test de goutte d’eau pour vous assurer du taux d’humidité. Si votre goutte d’eau est absorbée par le mur, il faudra sous-coucher le support. Si au contraire, la goutte ruisselle, vous pourrez directement effectuer la pose. 

Il est bon de savoir que pour certains revêtements, il est important de les poser sur des murs propres et lisses. S’il est posé sur un mur poussiéreux, le rendu ne sera pas beau à l’œil nu et les petits défauts se verront. Comment préparer son mur ? Pour obtenir un bon résultat, il vous faudra enlever les fixations, frottez les parties écaillées et colmater les fissures ou les trous. 

Vous pourrez passer à l’étape suivante : la pose du papier peint en fibre de verre, demande une certaine préparation. Vous devez procéder à ce que l’on appelle : l’encollage du mur. Son application se fait comme pour un papier peint habituel, sauf que la toile de verre doit être encollée avant sa pose sur le mur. 

Puis vous utiliserez une colle faite sur mesure pour le revêtement. La pose se fait avec du papier peint qui se colle directement au mur. Sinon, vous pouvez aussi utiliser une colle pour papier peint habituel. Pour les papiers peint en fibre de verre, ils doivent être lisses, de moins de 330 grammes et ils doivent pouvoir se poser avec une colle faite pour la toile de verre en pâte. 

Ce genre de produit qui fait 330 g doit être posé avec de la colle de support à neuf. Si votre revêtement, quelque qu’il soit, se pose au plafond, une colle adaptée doit être utilisée. Si votre revêtement est pré-peint, une couche suffira. Tous les autres revêtements ont besoin d’une deuxième couche pour un rendu parfait. 

Ce qu’il faut retenir : ce type de papier peint est un revêtement mural. Il possède beaucoup d’avantage et son utilisation est plutôt simple. C’est un matériel résistant qui sert d’anti-isolant. Il est disponible sous forme de rouleau et vous évite les coups de peintures à ne jamais en finir. Il est accessible à tous. Issu de verre, cette toile est composée de fibres de verre fines, ce qui fait qu’elle est solide.