Quel type d’éclairage doit-on utiliser dans la cuisine ?

163
Quel type d'éclairage doit-on utiliser dans la cuisine

La cuisine est devenue une pièce majeure de la maison. On y prépare les bons petits plats, on y mange, on s’y détend. Bref, il est important que l’éclairage soit parfaitement adapté pour offrir le meilleur. Alors quel éclairage choisir pour bien illuminer sa cuisine ?

Deux types d’éclairage pour une cuisine parfaite

Pour pouvoir bien s’éclairer dans une cuisine, il est important de disposer de deux sources de lumières distinctes. En premier lieu, l’éclairage général (une suspension, par exemple) illuminera l’ensemble de la pièce. Il doit être puissant et offrir une lumière agréable. Le second point sera un luminaires cuisine d’appoint. Il peut s’agir de spots au-dessus du plan de travail ou de la cuisinière. Il est là pour éclairer les zones dans lesquelles on travaille.

Une troisième source peut s’inviter si votre cuisine est grande. Elle viendra compléter les deux précédentes pour apporter du style. On peut alors laisser libre cours à ses envies car ce luminaire joue avant tout un rôle décoratif.

La principale source lumineuse

L’éclairage principal a donc pour but de mettre en lumière toute la pièce sans pour autant éblouir. On conseille généralement une puissance de 300 Lux. Les ampoules blanc chaud sont idéales. On privilégie les suspensions ou les plafonniers pour offrir une large surface éclairée. On peut aussi se tourner vers des LED que l’on encastrera dans son plafond.

Si vous disposez d’un espace repas, il faudra généralement ajouter un point lumineux au-dessus de la table.

Si vous disposez des luminaires près d’une source d’eau, pensez toujours à opter pour un éclairage présentant une norme IP 4 de classe 2 au minimum (comme pour le luminaire salle de bain).

La principale source lumineuse

Les sources secondaires

Le rôle de celles-ci est d’éclairer une zone précise de la cuisine. Ces luminaires pourront se placer sur la zone de travail, au-dessus de l’évier, de la gazinière, de l’îlot central ou près d’un placard.

La puissance idéale pour ces éclairages est de 500 Lux. On peut utiliser un blanc froid qui permet de bien voir ce que l’on fait. L’indice de rendu des couleurs (IRC) sera idéalement de 100.

Ces éclairages se situent généralement en hauteur pour une lumière de qualité. On pourra ainsi disposer des réglettes sous les meubles hauts ou des LEDS suspendus.

D’autres éclairages?

Il est possible d’ajouter quelques notes lumineuses dans les espaces sombres. On pourra ainsi opter pour des LED que l’on installera à l’intérieur des placards et tiroirs. Vous pouvez ainsi positionner des bandeaux LED et ajouter un système afin qu’ils s’allument automatiquement dès l’ouverture.

Si vous avez des meubles hauts dans votre cuisine, vous pouvez installer différents spots sur tige.

Les éclairages décoratifs sont parfaits pour ajouter des points lumineux. Une jolie lampe pourra s’installer sur une étagère, un ruban au-dessus de la crédence.

Nous avons mentionné à plusieurs reprises l’éclairage LED. Et pour cause, ce type de luminaire est idéal pour les pièces qui restent longtemps allumées. Très économique à l’usage, on pourra ainsi bien s’éclairer sans penser à la facture. En plus, ce sont des éclairages très tendance qui s’installent partout dans la maison pour bien éclairer et donner du style.