Comment fabriquer un absorbeur d’humidité naturel ? 

153
fabriquer un absorbeur d’humidité naturel

L’humidité est un vrai fléau dans notre foyer. Pour lutter contre celle-ci, plusieurs actions sont préconisées. Vous pouvez mettre en œuvre certaines choses simples pour mieux la prévenir.

Des gestes comme de la ventilation et de l’aération sont importants. Vous pouvez aussi nettoyer l’aération, chauffer à une température moyenne ou aussi installer des plantes. Enfin, au lieu d’en acheter un, vous pouvez créer vous-même un absorbeur d’humidité naturel.

L’absorbeur d’humidité : un objet essentiel

L’humidité peut être un réel sujet de dégradations dans votre habitat. La laisser s’installer entrainerait des dommages et des traitements coûteux. Il n’est pas bon non plus de vivre dans un foyer trop humide pour sa santé.

Vous pouvez développer des problèmes cutanés sur votre peau, mais aussi respiratoires. Si de graves allergies se manifestent, intervenez au plus vite. Celle-ci se manifeste par les murs, par des taches, mais par une sensation humide dans la ou les pièces.

Il se peut aussi que la ou les pièces en question manquent de lumière, ou qu’il y ait une mauvaise isolation par endroit. Elle peut être causée par des infiltrations ou encore des fuites. Certaines fois, les dégâts des eaux peuvent la faire perdurer, notamment si vous avez des remontées capillaires.

À terme, vous pouvez avoir des champignons et de la moisissure, alors tentez au mieux de prévenir cela. De simples gestes naturels et non coûteux peuvent vous aider. L’aération et la ventilation sont les clés essentielles. La température de la ou les pièces touchées est extrêmement importante dans ces cas-là. Essayez de garder une constante de 19 à 20 degrés, mais pas plus.

L’absorbeur d’humidité

On conseille de descendre pour la chambre, car il est préconisé que de dormir dans une chambre fraîche est meilleur pour la santé. Toutefois, si vous êtes frileux(se), gardez la même température que citée au-dessus.

Ainsi, le déshumidificateur d’air naturel est un bon moyen de lutter contre l’humidité. De plus, il est artisanal et tout autant efficace que ceux que l’on peut acheter sur le marché. Ce dernier vous permettra de combattre les zones humides et les problèmes mentionnés ci-dessus.

Étapes de création d’un absorbeur d’humidité

Absorbeur d’humidité naturel avec du sel

Avant de confectionner ce dernier, veuillez vous munir de certains objets. Il vous faut :

un cutter, une bouteille vide en plastique ainsi que des cotons. Ajoutez à cela des élastiques de gaze et du gros sel. Vous pouvez également avoir des huiles essentielles, type lavande pour cette préparation. Voici maintenant les étapes à suivre :

  • Avant toute chose retirez le bouchon de la bouteille. Ensuite, découpez-la aux deux tiers grâce au cutter.
  • Commencez par le bas de la bouteille. Prenez-le et remplissez de cotons.
  • Une fois cela, vous pouvez ajouter des huiles essentielles sur les cotons (3 à 5 gouttes pour ne pas une odeur trop prononcée)
  • Prenez maintenant la partie du haut de la bouteille. Cette dernière servira d’entonnoir.
  • Mettez de la gaze sur l’embout du bouchon, recouvrez bien puis maintenez là avec un élastique. Vous pouvez également vous munir d’un coton, cependant la gaze permettra une meilleure filtration.
  • Vous pouvez maintenant placer l’entonnoir sur le bas de la bouteille. Ajoutez le gros sel dedans.

Lorsque l’humidité est absorbée dedans videz l’eau et remplacez petit à petit le sel qui a fondu.

Absorbeur avec du charbon de bois

Pour cela, procurez-vous une boite plastique rectangulaire de type celle des pots de glace et du charbon.

  • Commencez par prendre votre boîte et placez-y des morceaux de charbons, environ 4,5
  • Vous pouvez refermer la boîte et la percer en faisant plusieurs petits trous
  • Il vous suffira de vider l’eau accumulée et la remplacer au bout de 15 jours

création d’un absorbeur d’humidité

Absorbeur avec de l’argile concassée

Pour le confectionner, munissez-vous d’argile, d’une bouteille en plastique et un chiffon.

  • Commencez par prendre votre bouteille et coupez-la aux deux tiers (comme pour celui au sel).
  • Placez le haut de bouteille dans l’autre sens sur le bas. Cela comme un entonnoir posé sur le bas de bouteille.
  • Mettez un bout de chiffon en fond de l’entonnoir
  • Désormais, vous pouvez verser dans ce dernier l’argile verte concassée

L’argile concassée se trouve en magasin bio à des prix correctes. Même principe que pour les autres, videz l’eau et remplacez le chiffon et l’argile de temps à autre.

Voici les trois types que vous pouvez créer. Ceux-ci sont efficaces et ont été approuvés par ceux qui souffrent de ce fléau. Pensez bien à vérifier le taux d’absorption des éléments et à les remplacer pour continuer de le faire fonctionner. Pas besoin, donc de vous ruiner pour agir efficacement. En règle générale, ils sont préconisés et utilisés. Toutefois, l’astuce du gros sel semble être la plus courante.

Que faire si l’humidité persiste ?

Nous vous conseillons de faire attention à cela. Il est vrai que les coûts de traitements ne sont pas abordables pour tout le monde. Toutefois, il est vivement conseillé que vous fassiez intervenir un professionnel. Si vous continuez de rencontrer de difficultés à sécher votre habitat, cela n’est pas normal. L’activité humaine humifie votre intérieur, néanmoins, cela ne doit pas être excessif.

En règle générale, l’hygrométrie de votre foyer ne doit pas dépasser les 60%. Si c’est le cas, agissez au plus vite. Pensez donc à un système de déshumidification électrique intense. Faites aussi contrôler aussi votre système de ventilation (VMC). Il se peut que le problème vienne de là également.

Si vous vivez dans un immeuble, veuillez vous renseigner auprès de vos voisins. En effet, quelques fois, il peut s’agir d’un problème général. Si cela est le cas, il est important d’agir dans tout l’immeuble. Autrement, le problème en question reviendra. Vous pouvez en être plus ou moins exposé selon l’orientation de votre appartement et la source du problème.

Si vous n’êtes pas connaisseur en la matière, renseignez-vous auprès de plusieurs intervenants différents. Il est possible que le devis de traitement diffère.

Vous savez tout maintenant sur le déshumidificateur d’air, sa praticité et comment le créer. Il reste un excellent moyen pour agir à court terme sur des zones humidifiées.