Comment louer un appartement sans garant ?

156
comment louer un appartement sans garant

Pour se protéger, la majorité des propriétaires exigent que leurs locataires possèdent un garant. Le garant est celui qui peut garantir le paiement du loyer. Mais est-il possible de louer un appartement sans présenter un garant ? Dans ce cas, comment s’y prendre ? Focus !

Les essentiels à savoir à propos du garant

Dans un contrat de location, peu importe le type de logement, le garant est une personne qui se porte caution en cas de défaut de paiement. C’est celui qui s’engage à payer le loyer à la place du locataire dans le cas où il n’a pas la possibilité de le régler.

Tout le monde peut devenir garant. Cependant, certains propriétaires exigent qu’il soit une personne proche du locataire telle qu’un membre de la famille ou un ami par exemple. Aussi, le garant doit toujours se trouver dans une situation financière stable et doit disposer d’un revenu fiable.

5 façons de louer un appartement sans garant

Quel que soit le montant de votre loyer et votre situation financière, sachez que vous avez la possibilité de louer un appartement sans présenter un garant au propriétaire. Voici les meilleures solutions qui s’offrent à vous.

Cherchez un appartement qui accepte les locataires sans garant

Pour louer un logement sans garant, rien ne vous empêche de chercher des appartements qui acceptent les locataires sans garant. Même s’ils sont très rares, n’hésitez pas à vous renseigner car la chance peut vous sourire. Cependant, sachez que le montant du loyer de ces appartements est toujours plus élevé par rapport au prix proposé sur le marché. Parfois, certains d’entre eux peuvent même vous demander de verser le paiement du loyer des 6 ou 12 premiers mois d’une traite.

Privilégiez la colocation

La colocation n’est pas seulement réservée aux étudiants. Elle est également destinée aux salariés.

La colocation est également une bonne idée pour louer un appartement sans garant. Même si vous êtes nombreux à se partager le loyer, il suffit que l’un de vos colocataires dispose d’un garant. Cependant, faites très attention car si la colocation est en bail, le garant n’est pas très solidaire. Il ne règlera que la part du locataire qui est concerné.

Dans ce cas, il faut plutôt signer la location en bail garant unique pour que le garant s’acquitte de la totalité du loyer en cas de souci.

comment louer un appartement sans garant

Optez pour la Garantie Visale

La Garantie Visale a été lancée par l’organisme action logement en 2016. Elle a pour principal objectif de faciliter l’accès au logement. Cependant, pour être éligible, il faut que vous ayez moins de 30 ans ou que vous soyez un salarié de plus de 30 ans en mobilité professionnelle.

Pour prétendre à la garantie Visale, rendez-vous sur le site Visale car toutes les démarches à suivre se font en ligne. Ensuite, inscrivez-vous. Après l’inscription, vous recevrez par e-mail ou par SMS une validation qui confirme que vous avez reçu votre visa certifié.

Ce visa certifié sera à présenter au bailleur pour que celui-ci puisse finaliser votre demande. Une fois la finalisation effectuée, vous recevrez un contrat de cautionnement Visale. Ce document permet de prendre en charge rapidement vos impayés pendant la durée de votre location. Cependant, sachez qu’elle est limitée à 36 mensualités.

Choisissez la caution solidaire Garant’Me

La caution solidaire Garant’Me est également une bonne solution pour ceux qui souhaitent louer un appartement sans garant. Même si elle est moins contraignante par rapport aux autres options, sachez que vous devez respecter plusieurs conditions pour en bénéficier. De plus, en échange du garant, vous devez verser 3,5% du montant de votre loyer à l’organisme.

Tournez-vous vers la caution locative si vous êtes étudiant

Si vous êtes étudiant, vous pouvez opter pour la caution locative. Cette solution repose sur un fonctionnement simple : si l’étudiant se trouve dans l’incapacité de payer ses loyers, c’est cette caution qui le réglera.

Voici les conditions à respecter pour profiter de la caution locative :

  • Le locataire est obligé de payer 1,5% du montant de son loyer tous les mois,
  • Si l’étudiant souhaite bénéficier de cette aide pour louer un nouvel appartement, il doit d’abord rembourser tous ses loyers et ses cotisations.

À noter que la caution locative est adaptée à tous les types de logements.

Nous espérons que ces conseils puissent vous aider.