Découvrir les différentes étapes d’un achat immobilier

139
étape achat immobilier - IMG de garde
Rate this post

Lors de votre première acquisition d’un bien, il est indispensable de bien s’organiser, mais aussi de connaître les différentes étapes à respecter. Autrement dit, avec un minimum d’organisation et certaines précautions, il est tout à fait possible d’acquérir efficacement le bien de vos rêves. Zoom sur l’étape pour l’achat d’un immobilier.

Définition du budget d’achat

Divers éléments sont à prendre en compte afin de définir un budget pour une acquisition immobilière, à savoir :

Les frais de notaire

Le budget pour acheter un bien comprend : le prix d’achat de la maison ou de l’appartement et les frais de notaire. Pour une acquisition dans l’ancien, ces derniers représentent environ 8%, et dans le neuf 3%.

Quant aux frais de l’agent immobilier, ils sont à la charge de l’acheteur ou du vendeur et sont inclus dans le prix annoncé.

Prévoir un budget pour les travaux

Certains biens requièrent parfois de faire des travaux. Dans ce cas, il faut prévoir un budget pour cela en s’appuyant sur :

  • Les modalités de financement bancaire
  • Vos rémunérations
  • Votre apport personnel
  • Les frais supplémentaires
  • Les travaux

Il est possible d’inclure les travaux dans le budget du crédit immobilier ou encore de les financer avec un prêt-travaux ou l’apport. Par rapport à une maison neuve ou rénovée, un bien ancien nécessitant des travaux est généralement plus accessible. Toutefois, il est indispensable de voir si les travaux à effectuer ne requièrent pas des dépenses trop conséquentes.

Préparer chaque étape de l’acquisition

Chaque élément peut permettre de faire des économies considérables, notamment le financement, les frais, le prix ou encore les travaux. Il est de ce fait important de se focaliser sur les points les plus importants. La concrétisation de l’achat d’un bien se fait de manière progressive. Il est alors essentiel de prendre son temps avant de prendre une décision finale.

Se projeter dans le futur

Lors d’un achat immobilier, il faut se projeter dans le futur en se posant certaines questions comme : vous pouvez acheter le bien, mais son emplacement vous convient-il à long terme ?

Il est également à rappeler qu’une acquisition immobilière signifie que vous devez rembourser un crédit immobilier durant 15, 20 ou 25 ans. Votre situation professionnelle est-elle assez stable pour vous permettre de rembourser le prêt ? Vos revenus vont-ils évolués ? Avoir des enfants fait-il partie de vos projets ? Devriez-vous déménager lorsque les enfants seront là, ou le bien peut-il les accueillir ?

Article qui pourrait vous plaire :  Un notaire peut-il garder l'argent d'une succession ?

Ce sont autant de questions qui peuvent influencer un achat immobilier.

Recourir à des professionnels de l’immobilier

Pour pouvoir effectuer un achat correct, il est nécessaire d’avoir une idée claire et précise du marché. Pour ce faire, il est possible de consulter des études publiées par :

  • Les notaires
  • Les réseaux
  • Les fédérations spécialisées, etc.

Toutefois, une enquête sur le terrain est toujours plus judicieuse. En effet, les conseils venant de professionnels permettent de disposer d’informations plus pertinentes concernant les biens immobiliers en vente, mais aussi les prix de l’immobilier appliqués dans le secteur.

étape pour l’achat d’un immobilier

Etape pour l’achat d’un immobilier: rechercher un bien immobilier

Il est important de rechercher un appartement ou une maison qui convient à vos critères, mais aussi à votre budget. Plusieurs visites, forcément pas toujours qualitatif, permettent d’affiner vos critères. Souhaitez-vous :

  • Une maison neuve ou un appartement neuf
  • Un bien à l’étage ou au rez-de-chaussée
  • Une cuisine ouverte ou pas

Après chaque visite, les critères peuvent changer. Il est également nécessaire de préparer un petit questionnaire pour les visites d’un bien immobilier concernant entre autres :

  • Le coût de l’énergie, des impôts fonciers, des charges
  • Les diagnostics obligatoires
  • Les travaux récents
  • Le type de chauffage, etc.

Faire une offre d’achat et signer le compromis de vente

Parfois, une offre d’achat doit passer par une négociation à n’en plus finir avec le vendeur.

Si le prix annoncé est légèrement plus élevé que celui du marché, une négociation peut se mettre en place. Pour bénéficier d’une baisse de prix de la part du vendeur, n’hésitez pas à vous appuyer sur des points objectifs. Il est conseillé de formaliser une offre d’achat par écrit en y précisant sa durée de validité. Lorsque le vendeur accepte votre offre, la prochaine étape consiste à la signature d’un compromis ou d’une promesse de vente.

Signature du compromis de vente

Les deux parties signent le compromis de vente chez un notaire ou en agence. Afin de conclure la vente, le compromis comprend plusieurs conditions et clauses, mentionnant :

  • Le prix de vente
  • Les différentes superficies
  • Les diagnostics obligatoires
  • Les informations relatives au bien
  • Les modes d’achat : vente longue, conditions suspensives, etc.

L’acheteur a 10 jours pour réfléchir à son engagement. En effet, la loi prévoit un délai de rétraction de 10 jours permettant à l’acheteur de réfléchir mûrement avant de se lancer. Après ce délai, il peut se retirer, cependant, il devra verser des frais d’agence.

Article qui pourrait vous plaire :  Comment louer un appartement sans garant ?

Rechercher un crédit immobilier

Dans l’étape pour l’achat d’un immobilier, il y a la recherche du crédit immobilier. L’étape clé pour finaliser une vente, implique en effet de bénéficier d’une offre de crédit. Pour ce faire, il doit avoir un excellent dossier et patienter 45 jours. Les critères d’un bon emprunteur sont :

  • Une excellente gestion des comptes
  • Une épargne
  • Une vie professionnelle stable

Il est rare qu’un acquéreur de bien immobilier puisse acheter sans crédit. Il est de ce fait indispensable de trouver des solutions de financement adéquates. Il existe des prêts aidés comme entre autres :

  • L’épargne logement
  • PTZ dans l’ancien et le neuf

Recourir à un courtier en financement est également une alternative pour bénéficier d’un crédit immobilier avec des meilleures conditions et des meilleurs taux. Afin de trouver un crédit au meilleur taux, vous pouvez également utiliser les comparateurs en ligne.

Il est à savoir que le taux immobilier n’est pas l’unique indicateur à prendre en considération. En effet, il y a également :

  • L’assurance
  • Les modalités et la domiciliation des revenus
  • Les pénalités de remboursement anticipé

Signer l’acte authentique et déménager

A défaut d’avoir un notaire de famille, vous pouvez demander au notaire du vendeur ou à un notaire de votre choix de s’occuper de l’acquisition. Dans le deuxième cas, les notaires des deux parties sont présents et se partagent les émoluments.

L’immobilier peut sembler être un domaine complexe, mais en s’entourant de professionnels confirmés, vous pouvez mener à bien votre projet. Pour finaliser la vente, la dernière étape est de signer l’acte authentique à distance ou chez le notaire. À titre symbolique, c’est le moment de la signature du nouveau titre de propriété et la remise des clés. Devant le notaire, le vendeur et l’acquéreur signent les documents et la banque verse les fonds. Une fois que la vente est conclue, vous pouvez déménager. Si vous avez besoin d’un modèle d’offre d’achat immobilier, c’est par ici.