Ce qu’il faut savoir sur la construction française de pergolas bioclimatiques

63
construction française de pergolas bioclimatiques

Une pergola bioclimatique est une construction sur mesure au milieu du jardin ou adossée au mur voisin de la terrasse permettant de bénéficier d’un espace de vie confortable. Elle protège de la pluie et de la lumière du soleil, tout en amenant de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été.

Son objectif est de fournir un confort thermique naturel à l’extérieur, quelle que soit la saison. Bien que son fonctionnement soit simple, toutefois il existe plusieurs subtilités permettant à une pergola bioclimatique de s’adapter à tous les styles d’habitations et d’être installées dans le jardin.

L’effet bioclimatique : c’est quoi ?

Souvent en métal ou en bois, la pergola est une construction qui n’est plus vraiment à présenter. En été, elle permet de se protéger contre les rayons du soleil. Son rôle ainsi que celui d’une tonnelle en toile est similaire. Elle est équipée de poutres horizontales et parfois parée de stores généralement souples.

Une pergola joue aussi un rôle décoratif et permet d’y installer des plantes grimpantes protégeant aussi davantage du soleil. Qu’elle soit au milieu du jardin ou dans le prolongement de la toiture, elle permet de profiter à l’extérieur d’un agréable espace de vie.

L’effet bioclimatique se définit par la possibilité de profiter de votre terrasse, peu importe les conditions climatiques. En laissant les lames orientables entrouvertes, vous créez une ventilation naturelle évacuant les calories de l’air tout en offrant sur la terrasse une ombre totale.

Grâce à son ingénieux système de drainage, son étanchéité est optimale lorsqu’il pleut. Sous la pergola, il présente un espace très bien protégé et dès les premières gouttes, le capteur de pluie actionne automatiquement le moteur afin de refermer les lames.

La même structure est utilisée lorsque la condition bioclimatique intégrée aux pergolas. Cependant, le constructeur va se concentrer sur un enjeu central: les variations climatiques du site d’installation. Il faut de ce fait prendre en compte les contraintes climatiques du jardin afin d’établir une solution adaptée et efficace qui apportera un confort optimisé à l’extérieur.

L’effet bioclimatique

Fonctionnement d’une pergola bioclimatique

La Pergola bioclimatique est une installation dotée d’une structure en acier, en bois ou en aluminium, ainsi que d’un toit formé par une série de lames orientables en aluminium. À l’inverse d’une véranda ou d’un store, les pergolas bioclimatiques permettent une régulation précise de la température, de la luminosité et de l’ensoleillement de votre terrasse.

C’est aussi une installation apportant une protection contre la pluie et permettant de profiter de votre extérieur tout au long de l’année. Plusieurs modèles existent et il est possible de réaliser une installation sur mesure selon la disposition de votre jardin.

Le pilotage des lames orientables de la pergola bioclimatique se fait à distance. Un moteur à vérin permet la gestion de leur inclinaison grâce à une télécommande. Grâce aux lames orientables, il est possible de contrôler l’ensoleillement de votre terrasse, mais également dans les pièces voisines lorsque la structure est adossée à l’habitation.

Durant la période hivernale, l’intérieur de la maison bénéficie d’une luminosité maximale, mais également d’un ensoleillement indirect grâce à la réverbération du soleil sur les lames en alu. Afin de s’assurer un confort thermique naturel, peu importe la saison, souvent la pergola bioclimatique est citée.

De plus en plus prisée en France et en Europe, elle paraît faire des miracles pour se protéger du vent, du soleil, de la pluie, voire de la neige. Grâce à son mode de fonctionnement, ainsi qu’à des matériaux de conception bien spécifiques, elle permet de profiter du balcon, du jardin ou de la terrasse durant toute l’année.

Optimisation du confort grâce à la pergola bioclimatique

Rendre une partie de la terrasse ou du jardin utilisable en toutes saisons révèle tout l’enjeu d’un projet de construction d’une pergola bioclimatique. Et afin d’optimiser ce confort naturellement, cette installation est incroyable. En effet, elle permet de :

  • Faire circuler l’air
  • Faire passer la lumière
  • Apporter de la fraîcheur et de l’ombre en été
  • Protéger du vent, de la pluie et de la neige
  • Maintenir au chaud en hiver

Les lames orientables afin de se tenir au frais

Les lames orientables disposent d’un rôle simple. Se trouvant sur le toit de la structure, elles protègent des rayons du soleil tout en laissant pénétrer la lumière. La motorisation des lames aide à varier leur orientation de 0 à 160 degrés selon la position du soleil.

Elles laissent donc pénétrer la lumière en dessous de la structure pour ainsi profiter des espaces extérieurs à l’ombre, sans se sentir enfermer.

Optimisation du confort grâce à la pergola bioclimatique

Le store motorisé

Les lames orientables distinguent grandement la pergola bioclimatique d’une simple toile ou d’un store. Avec l’inclinaison, l’ouverture partielle permet de profiter sous la pergola d’un effet de ventilation entièrement naturelle.

Ce système est très avantageux en été pendant les périodes de forte chaleur. Avec la télécommande, il est possible d’activer le moteur à vérin pour faire basculer les lames. Cette fonctionnalité s’inscrit dans la quête d’un confort extérieur en toutes saisons et participe à la grande qualité des pergolas bioclimatiques.

Pour optimiser le niveau de confort, il est possible d’ajouter des brumisateurs sur la pergola pour vous tenir au frais à tout moment de la journée.

Pour une grande résistance au vent : l’aluminium

Pour la conception d’une pergola bioclimatique, l’aluminium est la matière souvent utilisée. En effet, une structure en aluminium permet à la pergola de résister aux vents forts pouvant toucher certaines régions du pays.

Ce matériau de grande qualité et solide permet également de profiter de votre espace au mi-saison. La fragilité des stores de pergolas classiques était un inconvénient majeur de ce type d’installation. L’amélioration a été réalisée avec les pergolas bioclimatiques bénéficiant d’une installation plus solide.

Les options pour se tenir au sec

Les pergolas bioclimatiques sont destinées à offrir en extérieur un espace agréable, peu importe les conditions climatiques. Certains modèles sont dotés d’un capteur de pluie actionnant le moteur des lames dès les premières gouttes afin de refermer le toit. Cela assure une parfaite étanchéité permettant de ne pas se soucier en cas d’averse brutale.

Tout au long de l’année, votre terrasse, ainsi que ses occupants sont protégés. Il est même possible d’y entamer un repas lorsque le temps est changeant et d’y laisser les meubles en hiver.

Contenir l’air chaud

La polyvalence figure parmi les gages de qualité d’une pergola bioclimatique. Quelle que soit la saison, vous pouvez toujours profiter de votre terrasse ou d’une partie de votre jardin. Un paramètre valable même quand les soirées sont plus fraîches en mi- saison. Après une belle journée de printemps ou à l’automne, les températures tendent à vite baisser.

Cependant, grâce à la structure, ainsi qu’aux matériaux pensés à cet effet, l’air chaud peut être contenu sous le toit de la pergola. Il suffit d’équiper votre abri de stores latéraux qui vont garder à l’intérieur la chaleur. Ils vont consolider l’inertie thermique de votre espace extérieur.

Pergola bioclimatique - les réglementations

Pergola bioclimatique : les réglementations

La pergola est estimée comme une nouvelle construction. C’est un endroit couvert, mais ouvert. Elle n’est alors pas soumise aux mêmes règles qu’une construction fermée. Qu’elle soit traditionnelle ou bioclimatique, les éléments essentiels à considérer sont :

  • Le type de pergola
  • La surface prise au sol de la pergola
  • Le lieu de construction de la pergola (proximité d’un monument classé, secteur sauvegardé ou pas, etc.)

En fonction de ces éléments, la loi impose :

  • Soit de demander un permis de construire dans la mairie de la commune de construction
  • Soit de déposer une déclaration préalable aux travaux auprès de cette même mairie

Pour une déclaration aux travaux, il faut remplir et déposer en mairie le formulaire Cerfa 13404*07. Pour une demande de permis de construire, il faut présenter le formulaire Cerfa 13406*067.

Pergola adossée : la législation

Une pergola adossée est directement fixée à un bâtiment existant. Généralement, elle est adossée à l’habitation. C’est le type de pergola en dur le plus fréquent. Elle permet d’ajouter un nouvel espace de vie à la maison et de créer un abri immédiat.

La pergola peut être classique, double-vitrage bioclimatique ou surmontée d’un toit en polycarbonate. En ce qui concerne la législation, les pergolas adossées qui mesurent au minimum 5 m² ne font pas l’objet d’une déclaration.

Lorsque la pergola mesure 5 m² à 20 m², une simple déclaration préalable est requise. Si la pergola dispose d’une surface de plus de 20 m², il faut demander un permis de construire auprès du service d’urbanisme de votre mairie.

Certaines mairies disposent d’un Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Pour les pergolas adossées, ce dernier permet de changer le seuil des 20 m² à 40 m². Par conséquent, une pergola adossée d’une surface n’excédant pas les 40 m², installée en zone urbaine d’une commune disposant d’un PLU, est éligible à la simple déclaration aux travaux.

Une pergola autoportante doit-elle être déclarée ?

Une pergola autoportante, îlot ou autoportée est un autre type de pergola, mais indépendante à la maison. Elle peut être installée près de l’habitation sans être directement fixée à sa façade, puisqu’elle est soutenue par quatre piliers. Elle est généralement dans les jardins pour créer un espace de détente original et individuel.

Si la pergola est démontable et son implantation ne dépasse pas 3 mois, aucune déclaration n’est requise. Ceci dit, dans un secteur sauvegardé, l’échéance est de 15 jours.

Si la pergola démontable est adossée, il convient de faire les mêmes déclarations que pour une pergola adossée qui n’est pas démontable. La construction d’une pergola autoportante non démontable en aluminium, en fer forgé ou en bois, est assujettie aux mêmes démarches administratives qu’une pergola adossée.