Immobilier / Assurance

Les avantages de faire appel à un gestionnaire de copropriété

Rate this post

Un gestionnaire de copropriété est mandaté pour une durée de 3 ans par le syndicat des copropriétaires. Celui-ci tient le rôle d’instigateur entre les propriétaires et locataires, ainsi que les entreprises. Chargé de la bonne gestion de l’immeuble, ainsi que de la sécurité de ses habitants, il doit établir le dispositif principal de l’institution de la copropriété dans le secteur immobilier. Découvrez les avantages de faire appel à un gestionnaire de copropriété.

Gestionnaire de copropriété: c’est quoi?

Le gestionnaire de copropriété est chargé de l’administration d’une copropriété. Autrement dit, c’est le syndic de copropriété, un élément important dans le bon fonctionnement d’une vie en copropriété.

Les bâtiments d’habitations collectifs gérés par des copropriétaires réunissent de nombreux biens immobiliers. Cependant, les parties communes requièrent régulièrement des entretiens. Sans oublier que la vie collective requiert l’annotation de règles élémentaires en termes de respect des lieux et du voisinage, aussi bien pour les locataires que les propriétaires.

L’intervention du gestionnaire de copropriété est mandatée par le syndicat des copropriétaires. Il dirige les projets tout comme les problèmes liés aux copropriétés. Que ce soit dans une agence immobilière ou encore dans un bureau de syndic, il exerce sous statut salarié, ou tout simplement à son propre compte. Pensez aussi à lire sur l’article suivant: Plafond plan épargne logement: ce qu’il faut savoir là-dessus.

Un gestionnaire de copropriété peut être appelé de différentes manières, comme entre autres :

  • Le responsable de copropriété
  • Le gérant d’immeubles
  • Le gestionnaire de portefeuille immobilier
  • Le principal de régie

gestionnaire de copropriété

Les missions du gestionnaire de copropriété

Le gestionnaire de copropriété :

  • Tient à jour les comptes
  • S’assure de la conformité des règles de copropriété avec la loi
  • Orchestre la réalisation des travaux

Il intervient sur :

La gestion juridique 

Le gestionnaire de copropriété représente juridiquement le syndicat des copropriétaires. Il est chargé de faire le suivi des sinistres, des contentieux, ainsi que des échanges avec l’assurance collective de la copropriété. En cas de litiges entre copropriétaires, il peut aussi endosser le rôle de médiateur afin de trouver une solution à l’amiable et faciliter le dialogue.

Article qui pourrait vous plaire :  Ce qu’il faut savoir sur les frais de garantie d’un prêt immobilier

La gestion de la partie administrative 

Le gestionnaire de copropriété se charge des tâches administratives liées au patrimoine immobilier. Dans l’exercice de sa profession, l’assistant de copropriété l’épaule. Il a donc pour mission de :

  • S’assurer du bon fonctionnement du règlement de la copropriété imposé aussi bien aux locataires qu’aux copropriétaires, comme entre autres: l’intégralité des règles de travaux et de vie en copropriété, et la répartition des charges
  • Convoquer les assemblées générales, communiquer et assurer l’exécution des décisions adoptées aux occupants et rédiger les comptes rendus.
  • Rédiger et actualiser tous les ans la fiche synthétique de la copropriété. Un document informatif obligatoire tenu par les copropriétaires et compilant les données propres à l’état du bâtiment et au fonctionnement de la copropriété.
  • Entretenir le carnet de la copropriété qui comprend des travaux et des interventions de maintenance effectués par le passé.
  • Piloter les opérations de conservation et d’entretien de l’immeuble, mais aussi de sauvegarde en cas d’urgence.

Il se charge également de tout ce qui concerne la gestion du personnel ainsi que de celui des contrats d’assurance. Le syndic se charge de son côté de mettre en place un accès sans restriction aux documents associés à la gestion de la résidence. C’est un service sous forme de portail sécurisé permettant aux copropriétaires de télécharger et imprimer des documents, avec divers niveaux de consultations définis en fonction de la nature des données.

La gestion financière

Un gestionnaire de copropriété a également pour mission de s’assurer du bon fonctionnement des finances de la copropriété. Il effectue ainsi toutes les tâches liées au suivi de la trésorerie et celui sur la comptabilité courante. Tous les ans, il élabore le budget prévisionnel de la copropriété. Et il règle les prestataires de services, tels que les entreprises de nettoyage, les dépanneurs, les fournisseurs d’énergie, les architectes, les entreprises de gardiennage, les artisans et autres.

Article qui pourrait vous plaire :  Déménagement : quel budget compter pour les services de professionnels ?

C’est sous la surveillance du conseil syndical que travaille le gestionnaire. Une entité constituée de membres que les copropriétaires ont élus, et qui dispose d’un droit de regard sur toutes les activités du syndic. Il peut également aider le gestionnaire à l’exécution de ses tâches administratives.

Pourquoi choisir un gestionnaire de copropriété professionnel ?

Pour qu’une copropriété bénéficie d’une protection supplémentaire et d’une meilleure gestion, passer par un contrat de type syndic professionnel est conseillé. En effet, un syndic professionnel s’avère intéressant pour que les normes au sein d’une copropriété soient bien respectées. La loi en termes de performance énergétique et de sécurité évolue continuellement, et des professionnels expérimentés sont plus en mesure de gérer la mise en conformité des habitations.

Un gestionnaire de copropriété professionnel est aussi apte à entreprendre rapidement des travaux en sélectionnant un prestataire qualifié, mais aussi à surveiller la bonne exécution des travaux. Par conséquent, un contrat de syndic professionnel est plus judicieux pour les copropriétés neuves, ainsi que les copropriétés ayant des logements anciens.

Les copropriétés importantes ayant un grand nombre de logements peuvent exiger énormément d’effort et de temps de la part du gestionnaire. La gestion administrative et les diverses requêtes des locataires et propriétaires impliquent plusieurs responsabilités à assumer quotidiennement. D’ailleurs, certaines de ses missions exigent des compétences comptables, techniques, juridiques que ne peut pas toujours avoir un gestionnaire de copropriété bénévole.

Le gestionnaire de copropriété professionnel peut mettre en action un plan de la loi ELAN de manière plus opérationnelle dans votre copropriété. Cette loi oblige le syndic à numériser leurs documents et à stocker leurs documents en ligne.

Oh bonjour 👋 Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page