Tout ce que vous devez savoir sur l’isolation d’une maison

185
ce que vous devez savoir sur l’isolation d’une maison

Isoler une maison est primordial pour le confort et l’économie d’énergie. Découvrez les points fondamentaux des travaux d’isolation d’une maison.

Qu’est-ce qu’une isolation ?

L’isolation d’une maison renvoi à empêcher les phénomènes thermiques de s’échapper d’une maison pour économiser la facture en énergie. D’ailleurs, vous pouvez confier vos travaux d’isolation à des professionnels et profiter de la Prime énergie.

De manière générale, les zones qui méritent ces quelques travaux sont le toit, les murs extérieurs, les combles et le sol. En effet, selon une étude menée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, la perte thermique est surtout localisée à 30 % par la toiture, à 25 % par les murs et à 10 % par le sol.

Si la maison est ancienne, il est tout à fait possible de voir une déperdition thermique de 15 % par les fenêtres, 25 % par les conduits divers et 10 % par les ponts thermiques. Cela dit, il est important de bien examiner la maison à isoler, car il se peut que les travaux d’isolation ne soient pas nécessaires. À dire vrai, la maison n’a sans doute besoin que d’une meilleure aération ou d’un changement de fenêtre.

Quelles sont les différentes techniques d’isolation ?

Comme le toit est le centre névralgique d’une maison, il va falloir bien l’étudier afin de l’isoler correctement. Par ailleurs, les combles sont également à prendre en compte pour ce type d’opération.

Pour des combles perdus, vous pouvez utiliser de la laine de roche ou de verre, un isolant renouvelable ou en plastique alvéolaire. Vous pouvez trouver ces matériaux en panneaux ou en vrac selon les techniques d’isolation.

différentes techniques d’isolation

Dans le cas où les combles sont habitables, 2 cas de figues s’offrent à vous. D’une part, vous pouvez choisir la technique d’isolation thermique intérieure ou ITI. Cette méthode consiste à coller la matière isolante à l’intérieur de la surface concernée.

Bien que l’intervention soit facile, vous devez installer en plus des ponts thermiques sur le plancher et les murs de refends. Vous pouvez opter pour l’isolation thermique extérieure ou ITE. Cette technique consiste à appliquer la matière isolante sur le toit extérieur. L’avantage avec cette méthode c’est que vous n’aurez plus besoin des ponts thermiques.

L’isolation des murs

À l’instar du toit, vous aurez le choix de faire une ITI ou une ITE. Sachez que si vous choisissez l’ITE, vous faites une rénovation partielle de la structure de la maison. De plus, ces travaux représentent un gain de temps considérable et d’argent. En revanche, le tarif est légèrement plus cher qu’une ITI. Parallèlement à cela, vous aurez besoin d’une autorisation auprès de la mairie.

Le tarif de cette dernière s’explique par ses techniques telles que l’isolation par panneaux enduits, l’isolation par bardage et par enduit isolant.

L’isolation du sol

Cette isolation est surtout réservée aux maisons anciennes. En outre, il existe 3 solutions pour bien isoler votre plancher. Premièrement, vous pouvez l’attaquer par le bas en appliquant un isolant sur sa face intérieure.

Vous pouvez également le prendre par le haut en posant la matière isolante sur sa face extérieure et le recouvrant d’un revêtement. Vous pouvez l’isoler en faisant en sorte que l’isolant se fonde avec les éléments qui composent le plancher.

En somme, la toiture, les murs, les combles et le sol sont les structures à isoler en priorité pour une maison saine.