Réaliser un scellement chimique de parpaing, comment s’y prendre

499
Réaliser un scellement chimique de parpaing

Vous avez un mur en parpaing chez vous et vous vous demandez s’il est possible d’accrocher votre chaudière dessus. On s’imagine souvent qu’il est impossible de suspendre une charge lourde sur un mur en parpaing. Pourtant, il existe une solution ultra efficace qui permet de poser vos charges lourdes dans du parpaing. C’est le scellement chimique.

Cette solution, qui a la même utilité qu’une vis, a des caractéristiques de résistance beaucoup plus impressionnantes que les vis traditionnelles. Réalisée à partir d’une réaction chimique, la cheville est quasiment indestructible et peut s’adapter à un mur plein comme un mur creux, comme le parpaing.

Vous retrouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour réaliser un scellement chimique de parpaing efficacement et sur les bons réflexes à adopter pour éviter toutes dégradations prématurées.

Procurez-vous le matériel adapté pour réaliser un scellement chimique de parpaing

Pour réaliser un scellement chimique, il faut avant tout se procurer le matériel adapté à votre mur. Il peut être en parpaing creux ou en parpaing plein. En fonction de ses caractéristiques, vous ne vous tournerez pas vers la même solution. Il existe différents types de scellement avec des propriétés différentes.

Certains kits sont vendus pour les fixations dans les murs pleins. D’autres sont vendus pour les murs creux. Si vous avez un doute au moment de votre achat, n’hésitez pas à demander des informations au conseiller présent dans le magasin de bricolage proche de chez vous. Nous allons décomposer maintenant ensemble le contenu de votre kit de scellement.

La résine de scellement chimique

C’est le produit qui après réaction chimique se solidifie et permet la pose de votre charge lourde. Il existe différents types de résines qui répondent à des besoins multiples. On retrouve les résines polyesters, abordables, mais à n’utiliser que pour des travaux intérieurs.

matériel adapté pour réaliser un scellement chimique de parpaing

Un peu plus onéreuse, mais aussi efficace à l’intérieur qu’à l’extérieur, les résines vinylester. Il existe également des résines hybrides, dont la composition ressemblent très fortement à du béton reconstitué. Enfin, la résine Époxy est très coûteuse, mais peut être utilisée, grâce à ses performances, dans des conditions extrêmes ou des sites sensibles (comme les centrales nucléaires par exemple).

Dans votre cas, s’il s’agit d’une fixation intérieure dans un lieu où les conditions climatiques sont tempérées, dirigez-vous vers la résine polyesters. Si vous souhaitez faire une pose en extérieur ou dans un endroit humide, tournez-vous vers les résines vinylester.

Le catalyseur pour scellement chimique de parpaing

C’est le deuxième tube de solution qui compose votre kit. Toujours vendu avec la résine, le catalyseur est le produit qui va permettre la réaction chimique à l’intérieur de votre mur creux. Il va faire durcir la résine, et ainsi vous assurez la pose des charges sur le mur.

Les tiges filetées

Les tiges filetées sont les petits bars métalliques qui supportent le poids de votre charge et que vous devez incorporer dans votre trou avec votre solution de scellement chimique. On ne choisit pas ses tiges au hasard, il faut déterminer la tige adaptée en fonction du poids et des dimensions de la charge à suspendre.

En plus de la taille et du poids, consultez l’emballage du produit pour lire la résistance maximale indiquée de votre tige. Si votre charge fait 80 kilos, prévoyez que vos tiges puissent supporter 160 kilos. On utilise un coefficient de sécurité de deux pour éviter tout problème de chargement.

Le tamis pour les murs creux

Dernier élément susceptible d’être à disposition dans votre kit, ce sont les tamis qui servent à fixer les tiges filetées dans un mur creux, comme certains parpaings. Pour éviter que la solution ne se disperse dans l’espace vide de votre mur, le tamis viendra stocker la solution autour de vos tiges pendant la fixation. Si votre mur en parpaing est creux, pensez bien à acheter un kit fourni avec des tamis, ou vous ne pourrez tout simplement pas commencer vos travaux.

étapes à suivre pour réaliser un scellement chimique de parpaing

Les étapes à suivre pour réaliser un scellement chimique de parpaing

Maintenant que vous connaissez tous les éléments pour réussir votre scellement chimique, nous allons détailler les différentes étapes de l’opération, des premiers trous jusqu’à la pose de votre charge sur le parpaing.

Faites vos trous de fixation

Pour commencer un scellement chimique du bon pied, la première étape est de faire vos trous, alignés et à bonne distance, dans lesquels vous viendrez incorporer vos tiges et votre solution. L’emplacement de vos trous doit être mesuré et réfléchi en fonction de la disposition souhaitée de votre charge lourde.

Nettoyer les trous et insérez vos tamis s’il s’agit d’un parpaing creux

Une fois tous vos trous effectués, nettoyez-les minutieusement à l’aide d’une souffleuse. Veillez à ne laisser aucune poussière dans vos trous pour assurer l’efficacité de votre scellement. Une fois vos trous bien nettoyer, insérer des collerettes presque au fond de chacun d’entre eux. Dans le cas où votre mur serait creux, insérer vos tamis dans les trous jusqu’aux collerettes.

Injecter la solution de scellement chimique et les tiges filetées

Une fois vos tamis bien installés, remplissez-les avec la résine et le catalyseur en partant du fond du trou. Veillez à incorporer la résine dans l’intégralité du tamis. Une fois votre solution dans le trou, enfoncez lentement la tige filetée en faisant un mouvement circulaire (comme pour visser).

Veillez à ce que votre tige reste bien droite pendant son installation. Dans le cas contraire, votre charge pourrait rapidement être déséquilibrée et tombée, ce qui peut entraîner d’importants dégâts. N’hésitez pas à faire vérifier votre installation par un proche si vous avez un doute. 

Laissez sécher et posez votre charge lourde

Une fois vos tiges installées, il faut laisser sécher la solution. Le temps de séchage intégral est d’environ 24 heures. Respectez ce délai sous peine de voir votre charge s’écrouler au moment de la pose.

Une fois ce délai dépassé et vos fixations bien sèches, vous pouvez dès à présent poser votre charge. Vous savez désormais tout sur comment réaliser un scellement chimique de parpaing, vous n’avez plus qu’à vous lancer.