Conseils et astuces sur l’utilisation de tamis scellement chimique

600
Conseils et astuces sur l’utilisation de tamis scellement chimique

Lorsqu’il s’agit de fixer des charges sur un mur, on pense tout de suite aux chevilles et au clou, la méthode la plus efficace et la plus connue du bricolage. Pourtant, certaines charges sont trop lourdes pour ce système et risquent de s’écrouler à tout moment, pouvant abîmer votre mur et le matériel fixé contre ce dernier.

Pour éviter ces accidents trop fréquents, d’autres méthodes de fixation pour charges lourdes ont été développées. Parmi elles, le scellement chimique.

Qu’est-ce qu’un tamis de scellement chimique ?

Le tamis du scellement chimique est un élément qui compose le scellement chimique. Il a la même fonction qu’une cheville. C’est la solution pour fixer des objets lourds et volumineux tout en garantissant que la tige ne se désolidarise pas du mur. Pour bien comprendre son utilité, il est nécessaire d’identifier ce qu’est un scellement chimique dans sa globalité.

Le scellement chimique

C’est un produit qui sert à renforcer la fixation de la cheville dans un mur, plein ou creux. Ce produit est obtenu grâce à l’assemblage d’une résine et d’un durcisseur. Ces deux éléments qui composent le scellement chimique sont vendus en kit, dans deux étuis différents, avec des embouts pour l’injection.

On retrouve également une tige en métal fileté, un écrou et bien entendu, le tamis. C’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui. Le scellement va, par un procédé chimique, permettre à la tige filetée de faire corps avec le support et offrir une meilleure résistance par rapport à une fixation mécanique.

Quand utilise-t-on un tamis de scellement chimique

Quand utilise-t-on un tamis de scellement chimique ?

On distingue deux types d’utilisation du scellement chimique. L’utilisation dans des surfaces pleines, comme les murs en béton, ou dans les surfaces creuses, comme le parpaing. Le tamis servira uniquement dans la situation où vous souhaitez fixer une charge dans un mur creux. Dans le cas d’un mur plein, il suffit d’injecter la préparation directement en partant du fond du trou fait dans le mur. On ajoute la tige filetée directement dans le mur.

Dans le cas d’un mur creux, pour éviter que la solution ne s’éparpille et que votre système de fixation soit solide, on utilise également un tamis. Il permettra de stocker la solution dans le trou du mur creux, et ainsi de créer une fixation au travers de celui-ci. En général, le tamis est fourni avec un embout pour centrer parfaitement l’élément fileté à l’intérieur.

Sachez que le scellement chimique est très résistant, il n’y a donc aucune indication à s’en servir dans une pièce comme la salle de bains ou l’humidité est omniprésente.

Les étapes à suivre pour réussir la pose de tamis scellement chimique

Maintenant que nous avons identifié clairement ce qu’était le tamis de scellement chimique et quelle était son utilité, nous allons voir comment procéder pour réussir sa pose, et ainsi réussir vos fixations pour toutes vos charges lourdes dans les murs creux.

Bien choisir son matériel

Pour réussir une fixation sur un mur creux à l’aide du scellement chimique, il faut commencer par bien choisir son tamis. On retrouve différents types de tamis sur le marché. Ceux qui sont en plastique sont simples d’utilisations et bon marché, mais ce ne sont pas les plus solides.

Pour un bon tamis à scellement chimique, vous pouvez vous rendre dans n’importe quel magasin de bricolage. En termes de solidité, on va plutôt privilégier les pièces en métal. Plus récemment, des formats en aluminium ont été développés.

Cette matière, légère, mais ultra résistante, est la plus adaptée pour le scellement chimique. Attention également au diamètre de vos tamis, plusieurs tailles sont possibles. À noter tout de même que c’est le diamètre des tamis qui, en général, conditionne le diamètre de vos trous.

Préparez votre chantier

Comme pour n’importe quels travaux, la préparation est primordiale. Vous aurez besoin d’une perceuse (standard/multi-usages) ou un perforateur selon la matière du support pour faire vos trous.

Gardez à portée de main votre résine spécifique, votre durcisseur, vos tamis et un pistolet à cartouches. Avoir tout le nécessaire à portée de main est important, car le séchage de la solution est rapide.

Faire vos trous de fixations

Faire vos trous de fixations

Une fois votre matériel préparé, vous allez commencer à pouvoir faire vos trous. Pour cela, prenez votre perceuse et percez le support creux. Ajoutez toujours 1 cm de plus que la longueur de la cheville. Essayez de faire vos trous le plus droit possible.

Une fois vos trous percés, il est temps de les nettoyer. Ne sautez pas cette étape, elle garantit une adhérence maximum aux matériaux et évite les mauvaises surprises. Commencez par nettoyer les trous à l’aide d’une soufflette, puis d’un écouvillon. Faites disparaître la poussière présente dans les trous.

Pose et nettoyage

Une fois vos trous effectués, c’est l’heure de passer à la pose. Insérer des collerettes au fond de chaque trou, puis ajoutez vos tamis délicatement. Préparez tous vos trous à l’avance de manière à insérer tous les tamis d’un coup. Vérifiez que ces derniers sont bien insérés et stabilisés, puis nettoyez à nouveau vos trous.

Une fois la soufflette et l’écouvillon passé vous êtes prêt à injecter votre solution de scellement chimique. Avant d’injecter le scellement, effectuez une dernière vérification pour vous assurer que les tiges entrent bien dans le tamis et que les trous sont bien axés avec les tiges.

Injection du scellement et mise en place des tiges filetées

Injectez votre scellement dans vos tamis et installez rapidement les tiges filetées, le temps de prise de la solution étant très rapide. Respectez le dosage prescrit sur l’emballage pour un résultat garanti.

Une fois vos tiges installées, patientez le temps que votre solution soit complètement sèche pour placer des charges lourdes. Souvent mentionné sur la boite, le durcissement complet est généralement de 24 h.

Vérification

Une fois votre solution séchée, il est temps de poser vos charges. Mettez en place la pièce à fixer et appliquez le couple de serrage. Une fois cette étape passée, la pose de votre lourde charge est terminée.