Vente d’immobilier entre particuliers: comment s’y prendre?

104
vente immobilier particulier - IMG de garde
Rate this post

Environ un tiers des ventes immobilières dans l’Hexagone se fait entre particuliers. Ce chiffre assez révélateur montre que le nombre de personnes qui préfèrent faire les choses d’elles-mêmes n’est pas négligeable. Différentes raisons peuvent motiver ces dernières à faire une vente immobilière sans agence, mais l’économie est sans nul doute la principale raison de ce choix. Cependant, il faut noter que la vente d’immobilier entre particuliers prend du temps et s’avère être assez fastidieuse. Néanmoins, avec quelques connaissances de base et les conseils qui vont suivre, vous pourrez le faire avec le moins de risque possible et vous en sortir haut la main.

Vente d’immobilier entre particuliers: bien estimer le bien à vendre

Il s’agit de la première étape dans la vente d’un bien immobilier entre particuliers. Un prix trop bas est un manque à gagner pour vous tandis qu’un prix trop élevé pourrait faire fuir vos prospects. Pour ce faire, la meilleure astuce consiste à lister les points forts de votre bien tout en gardant de côté ses points moins avantageux pour les marges de négociation.

Ensuite, il faudra effectuer une comparaison de prix du m² par rapport aux biens qui se situent dans le même lieu où se trouve votre bien. L’objectif est donc d’avoir un prix juste et réaliste. Vous pouvez à cet effet effectuer l’estimation vous-même en passant par des sites d’estimation ou un expert immobilier.

Rédiger et publier une annonce claire

Pour trouver vos clients, vous devez absolument rédiger et publier une annonce qui soit non seulement claire, mais également attractive.

À cet effet, votre texte doit comporter les éléments de réponse que pourraient poser les futurs propriétaires tels que le nombre de pièces, de chambre, les types de chambres, l’état général, l’étage ou la présence d’un ascenseur s’il s’agit d’un appartement à vendre. Et comme vous avez déjà pris note des atouts de votre maison lors de l’estimation, n’oubliez pas de bien les décrire dans votre annonce. Prenez soin de prendre d’excellentes photos du bien et les poster avec votre annonce.

Article qui pourrait vous plaire :  5 cas d’exonérations d’une plus-value immobilière

L’objectif de cette annonce est d’attirer les futurs propriétaires à vous appeler et à effectuer une petite visite chez vous. Par ailleurs, il faut noter que dans toute annonce immobilière, il est obligatoire d’y insérer des mentions légales telles que le diagnostic de performance énergétique.

vente immobilière pour particulier

S’assurer que les formalités administratives sont respectées

Ce n’est pas que vous réalisez la vente entre particuliers que cela n’implique aucun cout. Parmi les couts à prévoir, il y a la formalité des documents techniques notamment le diagnostic immobilier qui est obligatoire. Pour ce faire, vous devrez faire appel à un diagnostiqueur pour réaliser ce diagnostic technique.

En effet, le risque est que s’il y a un vice caché découvert après la vente, l’acquéreur peut demander d’annuler la transaction ou vous réclamer une réduction de prix. Outre les documents techniques, vous devrez également avoir les documents légaux tels que les titres de propriété à votre disposition avant la vente.

Bien effectuer les visites

Dans les meilleurs des cas, il peut arriver que de nombreuses personnes vous appellent pour s’enquérir du bien vendu et demander à faire une visite.
Pour ne pas perdre votre temps, confirmez avec ces personnes avant la visite qu’elles ont bien lu l’annonce. Vérifiez aussi que cela correspond effectivement à ce qu’elles cherchent. En effet, cette confirmation va vous servir de premier filtre. C’est une façon de distinguer ceux qui sont vraiment intéressés de ceux qui demandent juste par simple curiosité.

Article qui pourrait vous plaire :  Quelques placements pour investir son argent en 2022

La visite est l’une des étapes les plus chronophages d’une vente d’immobiliers entre particuliers, aussi il faudra bien s’y prendre.

Recevoir l’offre d’achat et faire le compromis de vente

Lorsque vous recevez une offre d’achat, vous êtes presque à l’étape finale de votre vente immobilière entre particuliers. Vous avez le choix entre la refuser ou négocier si le prix initial a été baissé dans l’offre de prix.

Dans le cas d’une vente d’immobilier entre particuliers, vous pouvez demander à l’acheteur une lettre de confort. Vous avez aussi le choix d’investiguer un peu sur ses capacités financières.
Le but ici est de vous assurer qu’il s’agit bien de quelqu’un de sérieux et motivé. Après l’acceptation d’une offre d’achat, les deux parties peuvent rédiger un compromis de vente.
Ce dernier peut être fait devant notaire ou sous seing privé. Notez que l’acquéreur dispose de 10 jours pour se rétracter après la signature du compromis de vente. Jetez également un oeil sur notre article: Immobilier: Ce qu’il faut savoir sur les frais de notaire dans l’ancien.