Les outils nécessaires pour appliquer un primaire d’accrochage peinture

432
appliquer un primaire d’accrochage peinture

Vous souhaitez repeindre une pièce de votre maison, une façade ou un revêtement quelconque et vient le moment d’acheter le matériel pour faire vos travaux. Instinctivement, vous irez chercher la peinture que vous désirez et qui s’adaptera à votre intérieur.

Mais, avez-vous pensé à utiliser au préalable un primaire d’accrochage ? Ce produit, aussi appelé sous-couche en peinture, s’applique avant l’application de la peinture. Il s’applique sur le support destiné à recevoir la peinture et permet de renforcer les liens entre votre solution et votre support.

Qu’il s’agisse d’un mur ou d’un sol, à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, le primaire d’accrochage vous offrira une finition soignée et durable. Vous retrouverez dans cet article tous les outils dont vous aurez besoin pour appliquer efficacement votre sous-couche !

Choisir un rouleau adapté

Le primaire d’accrochage n’est pas une solution miracle… mais presque. En utilisant ce produit, vous garantissez une réussite de votre peinture et des finitions soignées. Il est tout de même possible de rater la pose de son primaire d’accrochage. Pour éviter cette situation, il est important de choisir un matériel adapté à votre situation et au produit que vous utilisez.

Il n’y a pas qu’un seul outil fiable pour appliquer le primaire d’accrochage, il existe plusieurs méthodes. Mais, pour ce qui concerne la peinture, on privilégie le rouleau. Nous allons voir dans la suite comment bien choisir son rouleau pour appliquer un primaire d’accrochage

Munissez-vous d’un manchon à poil

Pour passer une sous-couche ; l’outil le plus utilisé est de loin le rouleau à poil. Un rouleau est composé d’un manchon, la partie en forme de cône qui sert à appliquer la peinture. Vous aurez besoin d’un manchon de 10 à 12 millimètres d’épaisseur. Ils sont très adaptés et permettent l’application de la sous-couche en un passage seulement.

Munissez-vous d’un manchon à poil

Veillez à tremper régulièrement le manchon dans la solution pour éviter qu’elle soit disposée de manière inégale sur le support. Il existe des manchons spécialement conçus pour la pose des sous-couches, vous les retrouverez facilement dans tous les magasins de bricolage proche de chez vous.

Attention pendant l’application à ne pas appuyer trop fort sur le manchon. Ce dernier a tendance à laisser des marques sur le support. Essayez au maximum d’exécuter des mouvements légers et réguliers, en aller-retour et de manière arrondie.

Vous limiterez les traces apparentes une fois votre peinture posée. Privilégiez les manchons en fibre synthétique ou mélangé pour la pose de votre sous-couche, ils permettent une meilleure pose du primaire d’accrochage.

Une monture pour rouleau pratique

Maintenant que vous avez trouvé un manchon adapté, il faut se munir d’une monture pour accrocher votre manchon et appliquer la sous-couche directement sur votre support. Choisissez votre monture en fonction de la taille de vos manchons (10 à 12 millimètres dans notre cas).

Autrefois vissées, des montures clipsables ont fait leurs apparitions ces dernières années et facilitent grandement le montage d’un manchon. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel dans un magasin de bricolage pour trouver la monture la plus adaptée à votre manchon et votre support. Attention avec les montures usagées, elles peuvent vous gêner pendant la pose de la sous-couche et créer des marques non désirées. 

Une poignée pour rouleau ergonomique

Maintenant que vous avez identifié la monture et le manchon dont vous avez besoin pour la pose de votre sous-couche. Il faut également une poignée fiable et ergonomique pour compléter votre rouleau. Les poignées sont généralement en bois ou en plastique. Une bonne poignée doit être facile à prendre en main et doit résister à l’eau.

Si votre poignée est défaillante, vous perdrez un temps précieux pendant la pose de votre primaire d’accrochage et vous risquez de rater la pose de ce dernier. Ne prenez aucun risque et trouvez une poignée efficace dans un magasin de bricolage.

À noter que certains rouleaux sont vendus déjà complètement montés. Si ces derniers ne se démontent pas du tout, nous vous déconseillons de vous les procurer, mis à part si vous souhaitez les utiliser une seule fois.

Les pinceaux dont vous aurez besoin

Les pinceaux dont vous aurez besoin

Maintenant que votre rouleau est prêt pour appliquer le primaire sur vos grandes surfaces, reste à trouver le matériel que vous utiliserez pour les finitions et les coins de votre support.

Pour ce faire, vous allez avoir besoin de différents pinceaux, chacun ayant une fonction bien précise. Là encore, utiliser les outils adaptés vous permettra de garantir la réussite de vos travaux et la qualité de votre sous-couche.

Pinceau plat ou rectangulaire

Vous aurez besoin pour la réalisation de votre sous-couche d’un pinceau plat ou rectangulaire. Ce pinceau, composé de nombreux poils assez denses, permet d’attraper sur une petite surface une grande quantité de peinture.

Il sera votre partenaire idéal pour atteindre les recoins de vos pièces et les zones un peu difficiles à peindre. Il s’applique avec un mouvement sur lui-même, de gauche à droite puis de droite à gauche. Il est indispensable pour réussir les finitions de votre primaire d’accrochage.

Pinceau rond

Vous aurez également besoin d’un pinceau rond. Plus petit et moins touffu, cet ustensile arrondi offre une précision impossible à atteindre avec un rouleau ou un pinceau plat. Il vous servira pour appliquer votre solution sur des moulures, des rebords de fenêtre ou sur les délimitations de votre support.

C’est l’outil indispensable pour être sûr de ne manquer aucune finition et d’avoir un résultat impeccable à l’arrivée. Il se retrouve, avec le pinceau rectangulaire, dans tous les rayons peinture des magasins spécialisés en bricolage.

Pinceau à finition

Enfin, dernier élément à ne pas oublier pour la pose de votre primaire d’accrochage, c’est un petit pinceau à finition. Grâce à ces poils très fins, vous pourrez terminer la moindre finition de manière précise et efficace.

Attention cependant à choisir un pinceau de bonne qualité. Privilégiez les poils en soies naturelles plutôt que synthétiques. Ces dernières sont susceptibles de tomber plus facilement et rapidement. Une fois tout votre matériel prêt, vous pouvez dès maintenant vous lancer dans l’application de votre primaire d’accrochage sur le support de votre choix. Attention, choisissez un primaire adapté au type de support que vous souhaitez repeindre.