Comment installer un climatiseur ? Le guide complet du bricoleur

73
installer un climatiseur

Installer un climatiseur chez soi est une idée intéressante pendant les périodes où la nature est très capricieuse. En effet, selon les différents modèles, cet appareil peut à la fois rafraîchir et réchauffer l’air ambiant.

Dans certains cas, il convient également aux personnes avec une santé fragile. Cela dit, comment installer un climatiseur ? Dans cet article, nous présenterons d’abord les kits d’installations indispensables pour un climatiseur, les grands principes et les étapes des travaux. Zoom sur les points importants du montage.

Quels sont les équipements nécessaires pour installer un climatiseur ?

Il est vrai que monter un climatiseur n’est pas de tout repos. Néanmoins, avec les outillages adaptés et une bonne dose de concentration, c’est un jeu d’enfant. Alors, pour installer cet appareil, les outils suivants sont indispensables :

  • Testeur de fuite adapté au liquide réfrigérant
  • Perceuse à percussion
  • Goulotte PVC
  • Foret à béton de grande longueur
  • Chevilles
  • Scie trépan
  • Ruban isolant
  • Niveau à bulle
  • Clés allen
  • Cutter
  • Mètre ruban
  • Tournevis
  • Kit de clés plates
  • Clé à molette

Pour la protection individuelle, les équipements ci-dessous sont de rigueur. Néanmoins, ces kits ne sont que des suggestions puisqu’ils sont tributaires du chantier de construction. Ainsi, il vous faut :

  • Vêtements de protection
  • Gants de protection
  • Chaussures de sécurité
  • Protection auditive
  • Lunettes de protection

À la base, l’installation d’un climatiseur se fait à deux. Donc, il va de soi que ce type de travaux ne peut se faire par soi-même. En revanche, il faut tout de même des notions de bricolages comme percer des murs et savoir raccorder des tuyaux ainsi qu’avoir quelques connaissances en électricité. Certains types de climatiseurs contiennent déjà des accessoires prêts à l’emploi comme des câbles électriques, des condensats, des liaisons frigorifiques et divers supports.

Toutefois, il convient de faire appel à un professionnel pour la mise en service de l’appareil. En effet, un expert sera en mesure d’effectuer des tests d’étanchéité, un tirage à vide, de manipuler l’unité extérieure et d’expliquer le fonctionnement de la machine.

Vous pouvez contacter une entreprise d’installation des climatiseurs en Île-de-France pour profiter de la fraîcheur pendant les saisons caniculaires.

Quelles sont les grandes bases de l’installation d’un climatiseur ?

Avant d’installer quoi que ce soit, quelques points essentiels sont à prendre en compte notamment les garanties AV. En vérité, il faut vérifier si l’appareil ou les accessoires sont sous garantie. Puis, il faut voir l’espace ou le lieu d’installation, car il est nécessaire d’avoir des espaces vacants pour les deux unités du climatiseur.

Par ailleurs, les démarches vis-à-vis du voisinage sont des points essentiels pour une installation optimale. Ainsi, il est possible de faire une déclaration auprès d’une mairie si vous vivez dans une maison individuelle. Dans le cas vous habitez en copropriété, il va falloir demander l’accord du syndicat lors d’une assemblée générale.

Si vous êtes l’heureux locataire d’une maison ou d’un appartement, alors il convient de demander l’accord du propriétaire. Seulement, lorsque vous quittez les lieux, le climatiseur reste dans l’appartement. Par souci d’esthétique, il est recommandé de cacher les câbles électriques dans les murs ou ailleurs et d’espacer les deux unités.

bases de l’installation d’un climatiseur

Comment installer un climatiseur ?

Comme mentionné plus haut, un climatiseur se compose de deux unités à savoir l’unité extérieure et intérieure. Autre information importante, l’installation de cette machine dépend entièrement du modèle choisi. À cet effet, installer un climatiseur monosplit est différent d’un multisplit. Le premier modèle s’avère être facile à installer.

Pour ce faire, il suffit de poser les deux unités et de relier les tuyaux frigorifiques. Le deuxième modèle est plus complexe, car il faut un compresseur pour relier les différentes pièces. La pré-installation est une étape à ne pas négliger. Elle consiste à choisir l’emplacement de deux unités. À ce titre, l’unité intérieure peut être posée n’importe où dans la maison. Cela dit, il faut être méthodique pour obtenir une fraîcheur optimale.

Tout d’abord, il est conseillé de choisir un mur solide qui supporte l’unité. Ensuite, il vaut mieux opter pour un endroit où l’air ne sera obstrué par divers mobiliers. Puis, il faut s’assurer que le tuyau réfrigérant est assez long pour la fixer à l’unité extérieure. L’idéal est d’éviter autant que possible les sources de lumière trop intenses.

En ce qui concerne l’unité extérieure, l’emplacement est délicat. Par définition, les appareils extérieurs sont soumis aux caprices de la nature. Donc, pour leur longévité, il vaut mieux les protéger. Ainsi, l’unité externe doit être placée à l’abri du soleil. Il faudra également limiter les résidus de feuilles qui entrent dans les vannes de celui-ci. Ce qui signifie qu’il faut la placer loin des arbres.

Quelles sont les étapes pour installer un climatiseur ?

L’installation d’un climatiseur se fait en 5 étapes. La première consiste à percer des trous dans le mur pour accueillir les tuyaux frigorifiques. Dans l’idéal, les trous doivent être inclinés vers le bas pour favoriser l’évacuation des condensats. À l’aide d’une perceuse munie d’une scie à trépan, vous devez percer un trou adapté à une liaison frigorifique et les câbles électriques.

La deuxième étape consiste à installer l’unité extérieure. Cependant, il faut définir la longueur de la liaison. Il sera utile de l’accompagner de plots anti-vibration pour amenuiser le bruit. La quatrième étape renvoie à la pose des raccordements. Les goulottes de PVC, les raccords operculables et les câbles électriques entrent en jeu.

La dernière étape vise à vérifier l’ensemble du travail. Il y a de nombreuses façons de vérifier si le climatiseur est correctement installé. Vous pouvez verser un peu d’eau derrière les filtres de l’unité intérieure pour voir elle évacue convenablement. Vous pouvez faire un test d’étanchéité. Seulement, pour plus de sûreté, vous pouvez contacter un professionnel.

Quel est le prix de l’installation d’un climatiseur ?

Les tarifs pour une installation de climatiseur dépendent du type de l’appareil. Prenez par exemple un climatiseur monosplit. Ce modèle est très répandu. Étant donné sa facilité d’installation, son tarif d’achat est abordable, soit entre 800 et 4 200 euros. Le coût de sa mise en service varie entre 180 et 250 euros.

Les climatiseurs multisplit sont légèrement plus onéreux. En effet, ils coûtent environ entre 1 500 et 4 800 euros. Pour ce prix, leur mise en service s’élève à 200 et 450 €. Pour ce qui est des climatiseurs monobloc, le tarif se situe généralement entre 800 et 3 200 € pour une mise en service de 180 à 250 euros.

étapes pour installer un climatiseur

Critères de choix d’un professionnel pour l’installation d’un climatiseur

Bien que vous pouvez installer un climatiseur par vos propres moyens, vous pouvez tout aussi bien faire appel à un professionnel notamment un plombier, un climaticien ou un frigoriste. Cela dit, il y a quelques critères à vérifier comme sa certification.

Les meilleures entreprises climaticiennes sont sans conteste Qualiclimat, Qualifélec et Qualibat. L’État peut également vous aider à installer votre climatiseur. Ainsi pour bénéficier d’un appareil à 1 €, vous devez jongler avec les différentes subventions.

À cet effet, vous pouvez contacter l’ANAH ou Prime Énergie. Pourtant, il y a une condition. Votre bâtiment, quel qu’il soit dois avoir une durée de vie de plus de 2 ans. En outre, Pacte Énergie Solidarité est une solution. Néanmoins, si vous êtes locataire, il faudra attendre l’aval du propriétaire. Cette organisation ne s’adresse qu’au propriétaire.

Pourquoi avoir un climatiseur chez soi ?

Installer un climatiseur chez soi présente de nombreux avantages. Premièrement c’est un grand secours en période chaude. En saison hivernale, il apporte aussi de la chaleur. Le climatiseur se transforme alors en chaudière. À part cela, cet appareil présente également des atouts indéniables. Il apporte d’abord un confort thermique. Les climatiseurs multisplits sont les meilleures options pour les personnes fragiles en période caniculaire.

Grâce à ses nombreuses unités intérieures, il peut donc rafraîchir plusieurs pièces. La machine permet à son utilisateur de faire une économie énergie. Les climatiseurs splits vous permettent aussi d’alléger votre consommation énergétique, car il remplace parfaitement les radiateurs électriques. De plus, avec les nouveaux modèles plus performants et plus économes, vous pouvez jouir de vos économies.

Autre avantage non négligeable, il assainit l’air intérieur. Avec les systèmes de filtrage hautement performant, le climatiseur empêche l’humidité, la poussière et les agents pathogènes d’entrer dans votre maison.

Quels sont les différents types de climatiseurs ?

Il existe plusieurs types de climatiseurs sur le marché. D’abord, il y a le climatiseur mobile. Ce type de climatiseur peut être déplacé d’une pièce à l’autre. Très fonctionnel et ergonomique, vous pouvez le ranger si vous n’en avez plus besoin. Monobloc ou réversible, ce climatiseur est idéal pour les chauffages d’appoint. La pompe à chaleur est une solution longue durée. La pompe peut être aérothermique ou géothermique. Elle a un tarif qui varie entre 1800 € et 11 000 €.

En somme, que ce soit un climatiseur monosplit, multisplit, monobloc ou trisplit, installer cet appareil vous permet de profiter d’un air pur et de sensation de fraîcheur. Vous pouvez également penser à la pompe à chaleur. Vous pouvez de surcroît l’installer vous-même. Cela dit, pour jouir d’un rafraîchissement optimal, vous pouvez contacter une entreprise climaticienne comme celle en Île-de-France.