Regret achat immobilier, que faire ? Quel délai ?

409
regret achat immobilier
Rate this post

L’acquisition d’un bien immobilier se révèle d’une grande importance. Vous aurez finalement une résidence pour passer les plus beaux moments en famille. Malheureusement, il arrive que certaines conditions de l’habitation ne correspondent pas à vos besoins, même si vous ne vous rendez compte qu’après la signature du contrat de vente. Suivez ce guide pour adopter les bons gestes en cas de regret achat immobilier.

Prendre une décision finale en 10 jours

La signature du contrat de promesse de vente engage l’acheteur à passer bientôt à l’achat définitif du bien immobilier. Certaines conditions pourraient par contre entraîner un doute profond dans la tête de l’acheteur. Heureusement, il est encore possible de se rétracter dans les 10 jours qui suivent la signature de l’acte de compromis de vente.

Selon l’article L271-1 du code de la construction et de l’habitation, les acquéreurs non professionnels peuvent demander l’annulation du contrat de la vente. Sachant que seuls les logements à usage familial sont concernés par ce privilège. Si l’acheteur a acquis le bien immobilier pour des raisons professionnelles, la rétractation s’avère impossible. Il en est de même si vous avez déjà signé le contrat de vente.

Il existe de nombreuses conditions suspensives qui emmènent l’acquéreur à penser à sa décision :

  • Défauts de construction invisibles dès le départ ;
  • Bruits insupportables du voisinage, notamment pendant la nuit et le week-end ;
  • Perte d’une somme d’argent considérable ;
  • Affectation professionnelle dans une autre région ;
  • Quartier isolé : loin des commerces, des centres de soin, etc ;
  • Repérage d’une offre plus intéressante.

regret achat immobilier

Qu’en est-il du dépôt de garantie ?

Dans la plupart des cas, le vendeur exige une part du coût du bien immobilier lors de la signature du contrat de promesse de vente. Ce qui lui permettra de ne plus trouver un autre acheteur.

Dans le cas où l’acheteur décide d’annuler l’achat pour diverses raisons, il est important de savoir que le vendeur n’est pas forcément au courant de la loi sur la rétractation. Dans ce cas, il pourrait refuser de rendre l’avance déjà versée. Vous serez ainsi obligé de déposer une plainte à la justice.

Malheureusement, il est possible de perdre une partie de votre dépôt de garantie. Par exemple, le vendeur pourrait garder 5 à 10% de la somme versée en guise d’indemnité, et ce, dans le cadre de la clause pénale. Ce qui concerne les acheteurs ayant signé un compromis de vente. Dans le cas où vous avez misé sur la promesse de vente unilatérale, une indemnité d’immobilisation sera prélevée.

Article qui pourrait vous plaire :  Les formations à suivre pour être le meilleur diagnostiqueur immobilier

Il convient de retenir que l’acheteur dispose du droit de recevoir le montant total de son dépôt de garantie si la raison de son changement d’avis s’avère involontaire. Il s’agit notamment d’un refus de crédit immobilier de la part de la banque.

regret achat immobilier

Regret achat immobilier : que faire si le délai de 10 jours est dépassé ?

Selon la loi, l’acheteur ne peut plus changer d’avis après 10 jours. Il est engagé à respecter les termes du contrat de promesse de vente. Dans le cas où changer d’avis s’avère la seule alternative pour un motif important, il convient de trouver un accord à l’amiable avec le vendeur. Passez un coup de fil pour un rendez-vous physique, dans le but d’exposer votre situation. Essayez de convaincre le vendeur d’annuler la réservation du bien immobilier. Vous pouvez proposer un pourcentage intéressant de la somme déjà perçue pour faciliter la négociation.

Si vous avez déjà signé le contrat de vente et payé la totalité du prix du bien immobilier, il convient de penser à trouver un nouvel acheteur. Mettez en vente la maison si vous devez partir loin ou miser sur un déménagement pour diverses raisons. Vous pouvez proposer le logement au même prix d’acquisition, notamment si vous n’avez encore rien touché.

En cas d’urgence, diminuer le prix du bien pourrait certainement accélérer sa mise en vente. Contactez votre notaire pour dénicher rapidement des clients potentiels. Autrement, pour éviter les déplacements fréquents pour les visites, confiez votre projet à une agence immobilière. Vous ne serez interpellé que lors de la signature de contrat de vente.

Comment éviter de regretter votre achat immobilier ?

L’acquisition d’un bien immobilier requiert un investissement considérable. Vous n’avez ainsi aucun droit à l’erreur. Afin d’éviter les regrets, il est fortement conseillé de prendre le maximum d’informations sur le bien immobilier.

Visite du bien immobilier

Une visite des lieux, d’au moins deux fois, devrait être organisée avant d’adopter une décision. Il convient de visiter toutes les pièces pour noter les réparations à entreprendre dès votre aménagement sur les lieux. Pour une nouvelle construction, vous pouvez également détecter quelques anomalies. Testez les robinets, les luminaires, le chauffage, etc. N’hésitez pas à faire un tour dans le jardin.

Article qui pourrait vous plaire :  Pourquoi louer un garde-meuble à Valence ?

S’informer sur le voisinage pour ne pas tomber sur le regret achat immobilier

De nombreuses familles rencontrent des problèmes difficiles à résoudre à cause du voisinage. Avant de signer votre contrat, il est important d’avoir une idée sur les habitants du quartier que vous envisagez de fréquenter. Rien ne vous empêche de mener une petite enquête sur les familles que vous allez rencontrer tous les jours.

Si vous avez des enfants, assurez-vous qu’ils pourront avoir de nouveaux amis. Dans le cas où vous aurez des voisins qui sont tous étudiants, vos petits risquent de s’ennuyer rapidement.

Demander un second avis

Évitez de prendre une décision sur un coup de tête pour l’achat d’un bien immobilier. Sollicitez l’avis de votre proche ou de votre petite famille. Vous devez avoir des retours de votre entourage si votre projet peut être adapté à vos besoins. Laissez-vous accompagner par une seconde personne lors de la visite de la propriété.

Engager un notaire pour éviter le regret achat immobilier

Un notaire a le rôle de vous accompagner tout au long des procédures pour l’achat immobilier. Vous n’aurez pas de mal à récupérer le dépôt de garantie si la signature du compromis de vente a été visée par ce professionnel de la justice. Si vous prévoyez de demander un prêt immobilier, le notaire prend en charge le déblocage de fonds. Sachant que l’argent obtenu se bloque dans un compte séquestre.