Quelques conseils pour rénover le chalet de montagne

193
rénover le chalet de montagne

Êtes-vous un propriétaire de chalet sur une montagne ? Le chalet n’est plus à votre goût ou mériterait une petite rénovation ? La remise à neuf d’un chalet est toujours un beau et grand projet. Pour ce faire, il faut prendre en compte les spécificités du chalet.

Derrière l’image, là-haut, sur la montagne, se cache une grande diversité qui la rend unique et agréable à vivre. Cet article montre quelques conseils importants pour rendre un chalet plus confortable. Cela permet de lui donner un charme et un confort irrésistibles.

Un chalet possède souvent un côté assez traditionnel qui lui permet d’être charmant. Il est possible de le moderniser tout en respectant la tradition. Il ne faut pas oublier aussi le côté pratique et esthétique d’un chalet sur la montagne.

Le chalet, une image de la montagne aux différentes réalités

Avant de se lancer dans le fond du sujet, il faut faire un petit détour sur ce qui se cache derrière le terme chalet. À l’origine, le chalet est une petite cabane utilisée durant la période d’alpage du bétail.

De nos jours, il est connu que la plupart des habitations traditionnelles dans les montagnes comme les chalets sont devenues notables. L’image de chalet le plus réputé est souvent représentée dans des cartes postales. Le chalet attire les touristes et démontre l’image du village ou du pays où il demeure. Il est possible de construire votre chalet avec Dunoyer en toute facilité grâce aux aides des professionnels.

Le chalet fait le charme d’une montagne ou d’un village. Ce type d’habitation possède souvent une façade en bois ou en pierre, une toiture à deux pans assez inclinés et des balcons qui accueillent les jolis garde-corps et généralement en bois.

image de la montagne aux différentes réalités

En outre, malgré le côté esthétique du chalet, il est souvent différent d’un village à un autre. Le chalet représente un paysage ainsi que sa tradition. Aussi, les maisons sont construites avec des ressources qui sont disponibles localement. Il est possible de trouver les ressources en seulement quelques minutes de marche.

Cette tradition est toujours conservée, avec le cache incomparable des villages de montagnes. C’est aussi une manière de montrer les savoir-faire des artisans des villages. Il est aussi important de conserver la tradition pour des règles strictes lors de la rénovation du chalet.

Le choix des matériaux est aussi à prendre en compte avant la mise en œuvre. Il y a souvent des documents d’urbanismes qui aident les travailleurs à s’orienter dans le travail de rénovation de chalet. Le respect des normes de construction comme la toiture et les fondations est aussi important.

Avant de faire les travaux de rénovation du chalet, la première étape à faire est de se renseigner sur les services d’urbanisme dont dépend le chalet. Cela permet d’effectuer la vérification du droit de réalisation. Il faut respecter les normes pour les façades et la toiture. Il faut aussi suivre les démarches administratives.

Les travaux de rénovation pour respecter la qualité de l’origine

Il y a beaucoup de travaux à faire pour rénover un chalet sur la montagne.

  • Rénovation de la façade

Suivant les époques, les régions ainsi que les altitudes, les chalets peuvent être en pierre, en bois ou en terre. À partir des années 50, les constructions de chalet se font en béton recouvertes de bardage en bois, de revêtement en pierre.

Depuis les années 90, le parpaing avec l’habillage en pierre dans le rez-de-chaussée et aussi en bardage en bois sur les étages. En effet, il n’est pas évident de déterminer la composition précise des murs. En outre, cette information est cruciale pour faire la rénovation, car suivant les matériaux dont le chalet est constitué, il ne faut pas rénover la façade de la même manière.

Avant toute rénovation de façade, faire appel à un artisan local peut être la meilleure option. L’artisan peut conseiller et déterminer les travaux à entreprendre avec les étapes.

rénovation pour respecter la qualité de l’origine

  • L’isolation des murs du chalet

Pour ceux qui veulent rénover la façade du chalet, c’est aussi l’occasion de profiter dev l’isolation des murs. C’est une opération importante non seulement dans le domaine du confort, mais aussi du point de vue financier. Les travaux de rénovation ouvrent souvent le droit aux aides financières non négligeables.

Au cas où il y aurait un ravalement de plus de 50 % de la façade, l’isolation des murs par l’extérieur peut être obligatoire. C’est d’autant plus le cas si le mode de construction du chalet, les contraintes de l’architecture et l’impact financier s’y prêtent. Suivant les spécificités des montagnes, ce cas est rare. Par contre, il faut bien vérifier avant d’entamer les travaux.

Il y a beaucoup de possibilités qui s’offrent suivant les matériaux qui constituent les murs.

  • L’isolation des murs faits en béton et en bois

Il y a l’ITE qui concerne l’isolation de murs sous bardage en bois. Ce type d’isolation équivaut environ à 180 à 250 euros par m² suivant le type de matériaux isolants. Il y a aussi l’isolation de murs sous parement Pierre qui est à 200 à 350 euros par m² suivant le type de matériaux isolant.

Il y a aussi l’ITI qui est l’isolant sous plaques de plâtre. C’est à 80 à 110 euros par m². L’isolant sous lambris bois est de 100 à 130 euros par m². L’ITI inclut toujours la membrane d’étanchéité à air. Il est important de ne pas oublier la vérification des contraintes d’urbanismes.

  • L’isolation des murs faits en pierre

L’ITE est une solution non adaptée à la préservation de la valeur d’origine de la propriété.

Pour l’ITI, c’est l’isolant sous plaques de plâtre. Il est à 80 à 110 euros par m². L’isolant sous lambris bois est à 100 à 130 euros par m². Ces deux isolants incluent aussi la membrane d’étanchéité à l’air.

Pour ce faire, il faut choisir des matériaux capables de gérer les transferts d’humidité.

  • L’isolation des murs faits en terre

Pour l’ITE, ce sont l’isolant entre le bois et l’enduit chaux qui est de 200 à 250 euros par m² et l’isolant entre l’ossature et le bardage bois à 300 à 350 euros par m² qui sont les plus utilisés.

Pour l’ITI, il y a l’isolant sous plaques de plâtre à 80 euros par m² qui entre en jeu. Il inclut la membrane d’étanchéité à l’air. Il y a aussi l’isolant lambris en bois qui est entre 100 à 130 euros par m² qui peut être aussi utilisé.

Pour plus de vigilance, il est important d’utiliser les matériaux qui sont capables de gérer les transferts de l’humidité et de bien vérifier les contraintes dans le domaine d’urbanisme.

Comment faire pour refaire la toiture

  • L’isolation des murs faits en parpaing

Pour l’ITE, il y a l’isolation qui est sous bardage en bois de 180 à 250 euros par m² suivant les matériaux pour l’isolation. Il y a aussi l’isolation qui est sous parement pierre. Le coût est entre 200 à 350 euros par m² suivant le type de matériaux isolants.

Pour l’ITI, les isolants sont sous les plaques de plâtre. Ces isolants incluent la membrane d’étanchéité à l’air. Il y a également l’isolant sous lambris de bois. Ce dernier est entre 100 à 130 euros par m². Il inclut la membrane d’étanchéité à l’air.

Il est très important de vérifier les contraintes d’urbanisme.

Comment faire pour refaire la toiture ?

La rénovation de toitures de montagne est loin d’être anodine. Il y a plusieurs règles à respecter comme la règle de sécurité. L’opération de rénovation fait intervenir le savoir-faire de la technicité. Il faut aussi des matériaux spécifiques. C’est sans compter les contraintes climatiques qui font porter les exigences spécifiques concernant les toitures sur les montagnes.

Les charpentes ainsi que la couverture doivent être en mesure de supporter la pression de la neige et de résister au gel. Il faut aussi prévoir l’empêchement de toute infiltration de neige ou d’eau pendant la période de fonte.

Pour faire face aux conditions extrêmes, les normes préconisent la mise en place d’une toiture de type double et ventilée. La toiture intérieure est protégée des différents flux thermiques ainsi que des déformations à cause de la variation de la température. Le poids de la neige influence aussi la toiture. La toiture supérieure joue aussi un rôle de protège-neige.

Il y a le bac acier, la lauze, l’ardoise, la tuile béton, le bardeau de bois, la tuile en terre cuite ou le ciment. Ces matériaux ont des caractéristiques bien spécifiques dans le domaine de capacité de portage.

Il y a aussi l’adaptation à la pente de toit. La règle d’urbanisme impose le type de matériaux de couverture. Les contraintes l’imposent également. Il y a également d’autres critères à prendre en compte comme l’utilisation de l’ardoise ainsi que la tuile.

Pour le chauffage, il y a différentes solutions à prendre en compte comme l’usage de gaz. Afin de faciliter le manque de distribution du gaz et du regard, l’usage est saisonnier. Il y a beaucoup de chalets qui peuvent être rénovés ou construits avant les années 2000 qui sont déjà équipés d’un système de chauffage efficace. Face au coût économique et dans le domaine de l’environnement des énergies, l’optimisation du système de chauffage est une bonne option.