Techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine

3728
Techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine

De plus en plus de foyers intègrent des terrasses en bois autour de leurs piscines. Comme le bois se fond facilement dans le paysage, le choix d’une terrasse en bois est une solution esthétique. Si vous êtes dans la même optique, nous consacrons cet article à toutes les techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine.

Poser directement les lames en composite sur le contour de la piscine

Comme le bois composite s’usine facilement, la première alternative exclut l’utilisation des margelles. Ce qui fait que les lames seront directement encastrées sur le pourtour de la piscine. C’est une des techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine la plus utilisée, car elle offre un rendu très esthétique. Néanmoins, elle est plus difficile à mettre en œuvre surtout si la piscine est de forme ovale ou ronde. Dans ces cas là, la découpe des lames en composite devrait se faire avec minutie.

Pour une piscine dont la coque est en plastique PVC, il faut que le pourtour de la piscine soit renforcé avec des lambourdes. Les lames sont alors fixées par-dessus le plastique en le performant. Quoi qu’il en soit, les extrémités des lames ne doivent pas disposer d’un porte-à-faux supérieur à 35 mm. Les extrémités des lames doivent reposer sur les lambourdes. Pour finir la pose, n’oubliez pas de poser la cornière de protection autour de la piscine. Choisissez celles qui sont souples si la piscine est arrondie. Préférez celles en aluminium pour les piscines à forme classique.

Installer les lames sous la margelle

Cette technique de pose s’adapte à ceux qui souhaitent disposer d’une terrasse en bois et en même temps la mettre en valeur. En effet, poser les lames sous les margelles est une des techniques les plus connues, surtout pour celles qui rebutent sur les écarts de découpe. En effet, les margelles masquent les petites imperfections lors de la pose.

Pour commencer la pose, mettez en place les margelles en suivant les instructions du concepteur. Puis laissez une épaisseur de vide afin de permettre aux lames de s’y glisser. Installez les lames composites en dessous des margelles en introduisant les extrémités en premier. Normalement, elles sont disposées en horizontale de façon à ce que chacune d’entre elles s’y intègre facilement.

Entourer les margelles à niveau, une des plus esthétiques des techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine

Cette dernière technique de pose s’applique pour les lambourdes et les lames qui sont à la même hauteur que les margelles déjà en place. Par conséquent, sa mise en œuvre nécessite un savoir-faire exceptionnel ainsi que beaucoup de minutie, car la moindre erreur s’observerait. Lorsque le travail est bien effectué, le rendu est très esthétique.

Pour ce faire, mettez en place le lambourdage en suivant le contour de la piscine avec les margelles déjà en place. Enfin, installez les lames et commencez à les découper en respectant les rebords de la piscine. Prenez compte de l’espace de dilatation nécessaire lorsque vous posez vos lames.

Ces techniques de pose de terrasse en bois autour d’une piscine sont celles qui sont les plus courantes. Chacune d’elles se choisit en fonction de plusieurs paramètres, dont les contraintes techniques, le budget et le rendu esthétique attendu.

Quel revêtement de sol choisir pour sa terrasse ?

Pièce de vie à part entière, la terrasse devient un lieu incontournable. Fait pour se prélasser pendant les beaux jours ou pour se relaxer pendant les après-midis entre amis, sa présence s’avère bénéfique.

Havre de paix à ciel ouvert, il est constitué de mobiliers, de plantes vertes par dizaines, de luminaires ainsi que de parasols ou autres. Alors, quel revêtement de sol pour terrasse choisir ?

Comment choisir le revêtement de sol pour terrasse ?

Sur le marché, le choix de revêtement de sol pour terrasse reste multiple. Entre le bois, le bois composite, le carrelage, le gazon synthétique, la pierre naturelle, où se donner de la tête ? Raison pour laquelle il paraît plus opportun de vous énumérer en premier lieu les critères à prendre lors de votre choix.

C’est qu’en effet, faire le bon choix permet de disposer d’un revêtement de sol qui soit tout aussi durable qu’esthétique. Ci-après les critères à prendre en compte avant de vous lancer dans l’achat d’un tel type de revêtement.

Les caractéristiques de sa terrasse

Premier critère à considérer, les caractéristiques de votre terrasse. Pour les terrasses plates qui ne connaissent aucune pente ni aucun dénivelé, tous les revêtements de sol lui sont adaptés.

choisir le revêtement de sol pour terrasse

Ce qui n’est pas le cas pour les terrasses en pente. Dans ce cas, optez plutôt pour le bois, car il est beaucoup plus facile à poser. L’exposition de sa terrasse est aussi à prendre en compte. Pour les expositions au sud, le carrelage est mieux adapté.

L’entretien de la terrasse

L’entretien de la terrasse importe aussi dans le choix du revêtement de sol. Choisissez plutôt un revêtement qui ne soit pas contraignant à nettoyer. Si le bois requiert un entretien rigoureux, les panneaux en composite le sont moins. Effectivement, un petit coup de nettoyage au chiffon suffit pour nettoyer ces derniers. Il en est de même pour le béton. Pour la pierre, vous devez passer un coup de balai suivi d’un brossage intense.

La durée de vie et l’esthétique

Concevoir sa terrasse implique un budget assez conséquent. Pour plus de rentabilité, pourquoi ne pas opter plutôt pour des matériaux qui soient durables ? Dans ce registre, le carrelage et les pierres naturelles sont de bonnes alternatives. Si vous optez pour le bois, il convient de choisir des lames de terrasse de qualité. Concernant l’esthétique, tout dépend de votre décoration extérieure.

Quel type de revêtement de sol choisir pour sa terrasse ?

Bois, bois composite, carrelage, pierre naturelle, béton, gazon synthétique, pour quel revêtement de sol pour terrasse allez-vous opter ?

Le bois pour une terrasse chaleureuse

Il n’y a rien de mieux que le bois en termes de revêtement de sol. Intemporel et chaleureux, il a tout pour plaire. Toujours est-il qu’il s’accorde avec tout type de style et de décoration. Défiant le temps à merveille et se bonifiant même au fil des années, choisissez du bois imputrescible qui soit facile à nettoyer.

À dérouler ou en lattes, le bois reste une valeur sûre. D’ailleurs, il résiste autant à l’usure qu’aux intempéries. Hormis sa pose, comptez une moyenne de 20 €/m² à 50 €/m² pour son prix. Autre avantage majeur du bois, il ne chauffe pas les pieds.

Le bois en composite, tout aussi esthétique

Le bois en composite se présente aussi comme un bon compromis en termes de revêtement de sol pour terrasse. Imitant le bois à la perfection et se déclinant en plusieurs teintes, ce dernier vous permet d’aménager votre terrasse de façon esthétique.

bois pour une terrasse chaleureuse

Si vous avez des enfants, c’est le meilleur compromis, car il ne présente pas d’écharde et reste facile à nettoyer. Lisse, il est tout aussi inaltérable et imputrescible. D’ailleurs, le bois composite ne présente aucun risque de glissement pour les tous petits.

Par ailleurs, son prix est beaucoup plus abordable et moins élevé que le bois en lui-même. Seul petit bémol de ce type de revêtement, l’altération due aux changements climatiques. Comptez entre 35 à 80 €/m² pour aménager le sol de votre terrasse avec du bois en composite.

La pierre naturelle, un matériau durable

Si vous souhaitez apporter du cachet et un style authentique à votre terrasse, optez pour la pierre naturelle. Qu’il soit en granit, en ardoise, en pierre de Bourgogne ou en pierre bleue, le choix n’en tient qu’à vous. Apportant un charme unique au style vintage, la pierre naturelle allie aussi durabilité.

Chic, elle a de quoi démarquer votre terrasse en toute élégance. Toutefois comme il s’agit d’un matériau vivant, il est important de bien l’entretenir. En effet, il suffit d’appliquer un produit hydrofuge qui pourra refermer les pores de la pierre. Avec un prix à partir de 60 €/m², c’est le matériau le plus durable qui soit.

Le carrelage pour une diversité de choix

Si vous souhaitez avoir une terrasse qui soit tout aussi durable qu’esthétique, optez pour le carrelage. Disponible en plusieurs finitions et en divers designs, vous pouvez aménager votre terrasse selon votre style et envie. En faïence, en grès céramique ainsi qu’en ciment, les matériaux avec lesquels le carrelage est fait sont nombreux.

Facile à poser et simple à nettoyer, le carrelage est un des revêtements de sol le plus durable. Qui plus est, il est tout aussi facile à poser. Pour un carrelage de qualité, comptez entre 60 à 150 €/m². Le petit inconvénient du carrelage est qu’il peut présenter des éclats au fil du temps.

Le béton pour un revêtement de sol simple

Contrairement à ce que vous pensez, le béton n’est ni triste ni moche. Se déclinant en plusieurs finitions, vous pouvez choisir du béton armé, lissé, en autoclave ou coloré. Composé de ciment, de gravillons et de sables, vous pouvez choisir de réaliser votre béton vous-même.

Avec l’évolution de la technologie, vous pouvez traiter le béton de façon à être imperméable. En effet, un produit hydrofuge dans la composition est suffisant pour le rendre étanche comme le carrelage. Cela évite les risques de glissade ainsi que l’apparition des moisissures. À prix abordable, son entretien ne requiert que de l’eau mélangée au détergent. Prévoyez un minimum de 60 à 85 €/m² pour une terrasse en béton.

Le choix du revêtement de sol pour terrasse dépend de plusieurs paramètres. Esthétisme, durabilité, entretien, caractéristiques du terrain sont autant de critères à prendre en compte. Si le béton ainsi que le carrelage sont des matériaux durables, le bois ainsi que le bois composite sont particulièrement esthétiques.

Voir aussi ces articles :

Trucs et astuces pour fabriquer une étagère en bois pour un rangement original

Peindre un meuble en bois effet vieilli, les meilleures astuces