Choisir des pavés autobloquants carrossables pour son allée

561
pavé autobloquant carrossable - IMG de garde
5/5 - (23 votes)

Lorsqu’on souhaite embellir une allée de jardin ou une allée de garage, le pavé autobloquant reste un très bon choix. Que ce soit en matière de design, de résistance ou de prix, ce matériau tendance pour habiller l’extérieur peut répondre à de nombreuses attentes.

Opter pour des pavés autobloquants carrossables revient à joindre l’utile à l’agréable dans un seul produit. Par ailleurs, il existe mille une façons d’arranger ce matériau pour parer l’allée de votre choix. Vous allez découvrir dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour revêtir vos allées de pavés autobloquants carrossables.

Qu’est-ce qu’un pavé autobloquant ?

Un pavé autobloquant est un matériau utilisé pour revêtir le sol extérieur. Son utilisation est largement répandue dans les rues publiques comme les ruelles et les rues piétonnes.
Ce matériau a su séduire les propriétaires de maison, et le pavé autobloquant s’est invité depuis des années dans la cour extérieure des maisons.

Le pavé autobloquant habille ainsi les allées de jardin, les allées de garage et bien plus encore. Comme son nom l’indique, les pavés autobloquants s’imbriquent et s’emboitent entre eux sans la moindre difficulté. Ils sont donc très faciles à poser et présentent de nombreux avantages. Les pavés autobloquants sont disponibles en plusieurs formats et coloris.

Les pavés autobloquants peuvent être carrossables ou piétons. Ils sont carrossables lorsque les véhicules de tous gabarits peuvent circuler sur ces derniers. Ils sont par contre piétons lorsqu’ils ne peuvent supporter que le poids de quelques personnes. À titre indicatif, le pavé autobloquant est de manière générale classé comme carrossable lorsque son épaisseur est supérieure à 6 cm.

Quels sont les types de pavés autobloquants carrossables ?

Les pavés autobloquants carrossables peuvent être fabriqués avec plusieurs matières. Ils peuvent revêtir plusieurs formes et peuvent avoir différentes épaisseurs. Les pavés autobloquants en béton restent les premiers choix en ce qui concerne les matières.

Mais il est également possible de trouver des pavés autobloquants en pierre naturelle, imitation pierre, en céramique ou encore en terre cuite. Pour le choix des pavés autobloquants carrossables, le béton reste le meilleur choix.

Quant à la forme, les pavés autobloquants doivent pouvoir s’emboiter, de ce fait, leurs formes doivent pouvoir respecter cette spécificité. Le pavé autobloquant en forme de H est la forme classique la plus répandue. Sa longueur est généralement le double de sa largeur. Outre cette forme de base, les pavés autobloquants en forme de S, X et Z sont également très répandus.

Les dimensions des pavés autobloquants ne sont pas standardisées sur le marché. Chaque fabricant possède ses dimensions propres en fonction des modèles qu’il propose à sa clientèle. Certains ateliers proposent même une personnalisation des pavés autobloquants sur plusieurs critères.

Article qui pourrait vous plaire :  Système de récupération d'eau de pluie sur gouttière simple et efficace

Mais en ce qui concerne l’épaisseur, un pavé autobloquant carrossable pour véhicules légers doit avoir une épaisseur de 6 à 8 cm, tandis qu’un pavé autobloquant destiné à des véhicules lourds doit avoir une épaisseur supérieure à 8 cm. Enfin, pour embellir vos allées, vous pouvez opter pour des pavés autobloquants de différentes couleurs.

pavé autobloquant carrossable

Pourquoi choisir un pavé autobloquant ?

Le pavé autobloquant présente de nombreux avantages. Son principal avantage est sa facilité d’installation. L’emboitage permet d’installer les pavés rapidement et facilement. Par ailleurs, comme le procédé de fabrication du pavé autobloquant ressemble fortement à celui du béton, ce dernier bénéficie d’une grande solidité et d’une grande résistance.

Si vous respectez bien l’utilisation des pavés piétons et carrossables en fonction de leurs épaisseurs, votre allée en pavé autobloquant devrait tenir un bon bout de temps. Techniquement, les pavés autobloquants sont faciles à entretenir, car un nettoyage à l’eau avec un jet de pression suffit pour les nettoyer.

D’ailleurs, ce nettoyage peut être réalisé qu’une fois par an. Les pavés autobloquants peuvent être déplacés et changés de place sans aucun problème. Enfin, dernier avantage et non des moindres, le pavé autobloquant est accessible à un prix très attractif si on le compare avec les autres types de revêtements. Lisez aussi notre article sur les larves de mites au plafond.

Combien coutent les pavés autobloquants ?

Le prix du mètre carré du pavé autobloquant dépendra de la matière et de la dimension du pavé. En toute logique, un pavé autobloquant en béton sera toujours moins cher qu’un pavé autobloquant en pierre naturelle.

À titre indicatif, le mètre carré d’un pavé autobloquant en béton avoisine les 10 à 30 €, tandis que le prix d’un mètre carré de pavé autobloquant en pierre reconstituée est compris entre 25 à 50 €.

Cette fourchette de prix atteint les 20 à 80 € pour les pavés autobloquants en pierre. Ces prix n’incluent pas la pose du pavé.

pavé autobloquant

Comment poser des pavés autobloquants carrossables ?

Les pavés autobloquants se posent de deux manières : sur lit de sable et sur une couche de mortiers. La pose sur lit de sable est réservée aux allées piétonnes. Si vous souhaitez poser des pavés autobloquants carrossables, c’est-à-dire une allée pour des véhicules moyens et lourds, vous devez utiliser la méthode de la pose sur couche de mortiers.

Pour ce faire, il est recommandé de réaliser en premier lieu un plan de l’allée ainsi que de la structure proprement dite de votre jardin ou de votre cour. Dans l’élaboration de ce plan, gardez en tête qu’une allée carrossable pour voiture doit avoir une largeur minimale de 3 m.

Article qui pourrait vous plaire :  À quoi sert l’essence de térébenthine ?

Avant d’installer les pavés autobloquants, les travaux préalables consistent à poser une dalle béton sur le sol meuble si ce dernier n’est pas encore couvert. S’il est déjà, vous pouvez passer à l’étape de pose de la couche de mortier. Cette dalle béton est indispensable pour stabiliser la zone qui recevra les pavés autobloquants. Nettoyez la dalle béton avant d’appliquer le mortier.

Le mortier est composé de sable, de ciment et parfois de chaux et de sable. Le dosage idéal du mortier est une dose de ciment pour sept doses de sable. Effectuez bien le mélange avant d’étaler la chape sur une épaisseur de 5 à 10 cm. La couche de mortier doit bien être stable pour pouvoir accueillir les pavés autobloquants. Elle doit être ainsi tassée et bien aplanie.

Vous pouvez maintenant installer les pavés autobloquants selon la structure que vous avez déjà dessinée dans votre plan. Puisque les pavés s’emboitent entre eux-mêmes, la pose devrait normalement être facile. Néanmoins, il faut de la patience, de la minutie et un travail de précision dans la pose de ces pavés.

Pour installer les pavés, vous aurez besoin des outils et des accessoires suivants : pelle, coupe mortier, râteau, piquets, cordes, niveau de ligne, burin, plaque vibrante ou compacteur.

Après que l’installation des pavés autobloquants, il peut être utile de laisser reposer le nouveau revêtement 24 à 48 heures avant de pouvoir l’utiliser.

Combien de pavés autobloquants pour une allée?

La quantité de pavés autobloquants pour la construction d’une allée carrossable se calcule en fonction de la superficie de l’allée et de la dimension des pavés autobloquants. La coupe peut également influencer la quantité totale des pavés à acheter.

Mais pour faciliter la vie, les fabricants et les revendeurs vendent les pavés autobloquants par mètre carré. De ce fait, il n’y a pas de calcul à effectuer, il suffit de se référer au plan. Par précaution, achetez 1 à 2 m² de plus pour se parer d’éventuels manques.

Sinon, si vous achetez les pavés autobloquants à la pièce, prenez les dimensions de la pièce et divisez 1 m² par la longueur et la largeur du pavé. Vous obtiendrez ainsi le nombre de pièces par m².