Peindre un plafond sans trace, quelques astuces à savoir

218
Peindre un plafond sans trace

Vous avez des travaux qui approchent ou un déménagement de prévus ? Vous ne souhaitez pas passer par la case “spécialiste”. Il peut arriver de s’improviser peintre.

Il est tout à fait possible de réussir un projet de peinture chez soi. Mais, comment peindre un plafond sans trace ? Voici quelques astuces à suivre, qui vous aideront à peindre comme un professionnel. 

Avant de commencer la peinture 

Avant de vous lancer avec vos pinceaux, il est important de bien se préparer. Pensez à vous munir des bons pinceaux (taille, type de pinceau). Une fois que vous les avez tous, choisissez les bons rouleaux. Un bon rouleau permettra à la peinture de mieux s’étendre. Prévoyez également de protéger votre sol des éventuelles taches de peinture. 

Munissez-vous d’un petit escabeau pour pouvoir peindre le haut des murs. Bien sûr, portez une bonne vieille salopette ou de vieux vêtements. 

À vos marques, prêts, partez : tous à vos pinceaux ! Avant de débuter, prenez quelques minutes pour nettoyer vos rouleaux. Vous pouvez les laver à l’eau chaude. Le lavage à l’eau permet d’éviter le détachement de poils et de particules. Un rouleau un peu humide offre une meilleure adhérence à la peinture. Attention tout même de ne pas en mettre trop. Enfin prenez le bon rouleau pour débuter.

Avant de commencer la peinture 

Il se peut qu’il y ait de la poussière sur vos murs. Prenez des linges humides pour l’enlever au cas où. Étalez de la poussière dans une couche de peinture, ce n’est franchement pas ce qu’il y a de mieux et le résultat sera mauvais à l’œil nu. C’est pour cela que beaucoup vous conseilleront de bien nettoyer les planchers. En plus du nettoyage, pensez à préparer vos plafonds au cas où il y aurait des réparations à faire. 

Si votre mur possède des surfaces brillantes ou bien métalliques, il vous est possible de les enduire de gelée de pétrole. Ceci est l’équivalent de la Vaseline. Une fois cette gelée sèche, vous pourrez les frotter avec un bout de tissu sec. Pour protéger vos moulures, ajoutez du ruban de masquage pour qu’elle ne prenne pas la peinture. S’il y a trop d’excédent, entourez votre gallon de peinture d’un élastique. 

Pour couvrir vos meubles et objets, utilisez une pellicule de plastique. Cela évitera qu’ils se tachent. De plus, pour ne pas avoir des coups de rouleau qui pourrait se voir, taillez les bouts de votre rouleau déjà utilisé. 

Les astuces à appliquer pendant vos travaux

Les petits “pense-bête” sont parfois tellement évidents que l’on n’y pense pas. Pour les surfaces qui seraient trop difficiles d’accès, vous pouvez penser à vous munir d’un simple tampon. Certaines pièces comme la cuisine ou la salle de bains peuvent être des zones délicates à peindre. L’utilisation d’un tampon vous facilitera la tâche. Vous pouvez le coller à un bâton mélangeur ou une simple règle pour atteindre les hauteurs des murs. 

Comme dit précédemment : le linge humide est votre ami pour ce genre de projet. Gardez-le toujours à vos côtés. On n’est jamais à l’abri d’un coup de pinceau raté. Même les meilleurs peintres qui ont la main agile, se munissent toujours de linge. 

On a un autre conseil utile pour avoir un meilleur résultat : peignez un mur après l’autre. Cela peut paraitre banal comme astuce et pourtant nombreux sont ceux qui font le découpage entier d’une pièce avant de commencer à rouler. 

Assurez-vous d’avoir la quantité nécessaire de peinture. Ne forcez pas sur votre rouleau pour appliquer la peinture. Beaucoup forcent sur le rouleau pour couvrir l’ancienne couleur. Pour étendre correctement le produit, nous vous conseillons de faire des mouvements en “W”. Par ailleurs, vos pots usagers peuvent vous servir de fonds de boîte. Pour éviter au mieux les dégâts, pensez toujours au côté simple et pratique.

Un autre petit pense-bête : avoir quelques cotons-tiges. Cela peut être utile pour corriger les petites erreurs. Au cas où, vous dépassez la ligne, vous pouvez ajuster votre coup à l’aide d’un coton tige mouillé. Par ailleurs, pensez à retirer les rubans adhésifs avant que le produit ne sèche complètement. Cela évitera toute ligne irrégulière et vous assurera un résultat optimal.

astuces à appliquer pendant vos travaux

Pour la phase de nettoyage : utilisez du vinaigre blanc chaud. Faites tremper les pinceaux dans celui-ci environ 30 minutes et rincez-les à l’eau. Cela permettra qu’ils soient neufs, mais aussi souples. C’est une méthode très “écolo”. Elle est d’ailleurs bien mieux que l’utilisation du solvant. Faites également attention à bien sécher vos pinceaux pour éviter que la peinture ne produise des bulles. 

Le récapitulatif pour peindre son plafond sans trace 

On protège les meubles et le reste de la pièce. On prépare son plafond : pour enlever toutes imperfections, munissez-vous d’une spatule. Optez de préférence pour une taille large qui permettra de bien reboucher les fissures ou les trous avec du Polyfilla. Une fois appliqué, laissez-le s’endurcir. Appliquez une couche de fond pour obtenir un résultat final homogène sans de traces. Optez pour une peinture mate. 

Une peinture mate pour toute sorte de plafond est une garantie. Ce produit cache toutes les petites imperfections. C’est un peu comme le fond de teint que l’on peut utiliser pour couvrir nos défauts du visage.

Il s’agit  exactement du même principe puisque l’on vient cacher les failles du mur. Une fois cette étape terminée, vous pouvez peindre. Attaquez plutôt les coins et les bords avec un pinceau avant de peindre toute la surface. 

Vous pouvez ensuite peindre le reste du plafond. Pour avoir un beau résultat : faites le rouler sur la partie de l’égouttage. La peinture doit souvent être appliquée dans une surface de 70 cm sur 70. Cela permettra de répartir la couleur de manière homogène. N’oubliez pas de toujours peindre dans la même direction. Ensuite, peignez à nouveau une surface de 70 cm comme précédemment et refaites les mêmes mouvements. 

Si vous peignez des murs, veillez à ne pas ouvrir tout de suite vos fenêtres. Patientez un peu, si la peinture sèche trop vite, cela laissera des traces. La température doit se situer entre 15 et 20 degrés. Pensez à éteindre votre chauffage et peindre votre mur en une fois pour éviter toutes traces.